Smart Grids : opérateurs télécoms et efficacité énergétique

A l’ère des Smart Grids et des objets connectés, les opérateurs télécoms sont devenus de véritables acteurs de l’efficacité énergétique à la maison comme en entreprise. Ce sont leurs compétences et les innovations qu’ils mettent en œuvre, qui sont les moteurs des réseaux intelligents et éco-efficaces de demain et d’aujourd’hui.

Sur le même sujet

A l’ère des Smart Grids et des objets connectés, les opérateurs télécoms sont devenus de véritables acteurs de l’efficacité énergétique à la maison comme en entreprise. Ce sont leurs compétences et les innovations qu’ils mettent en œuvre, qui sont les moteurs des réseaux intelligents et éco-efficaces de demain et d’aujourd’hui.

Les Smart Grids, ou l’utilisation des outils numériques et de l’Internet pour optimiser l’offre et la demande énergétique (de la production à la consommation finale en passant par le transport), reposent sur la prise en compte de l’individualisation des besoins et de leur satisfaction intelligente (à savoir plus économe et plus écologique).

Les Smart Grids et les objets connectés permettent aux utilisateurs de suivre en temps réel leur consommation énergétique, de comprendre concrètement les principaux foyers de dépense, et de s’adapter pour faire diminuer leur facture et leur empreinte carbone. Ils permettent également le pilotage à distance des appareils électriques connectés (Internet des Objets ou IoT) pour des utilisations optimales en prenant en compte les besoins individualisés et les heures de pointe et les heures creuses.

La révolution des Smart Grids est en route, même s’il existe encore des résistances dans l’opinion publique. Une révolution d’autant plus inéluctable que les opérateurs télécoms et les professionnels de l’IoT avancent désormais main dans la main pour développer des solutions innovantes et élargir encore le champ des possibles de la maison connectée et du bureau connecté.

Les besoins nés de cette révolution sont immenses. Les Smart Grids vont devenir, dans les années à venir, l’un des réseaux de télécommunication les plus complexes au monde (le marché mondial des IoT est estimé à 1’100 milliards de dollars d’ici 2025, selon une étude de la GSMA). D’où l’émergence d’acteurs spécialisés des télécoms sur les enjeux de l’IoT et de la connectivité des Smart Grids.

C’est notamment le cas de Bouygues Telecom, dont la filiale Objenious est spécialisée dans l’Internet des objets et les solutions pour le développement des Smart Grids. Objenious s’est d’ailleurs associée cet été à l’un des principaux acteurs de la mobilité numérique et du Wifi en entreprise, Hub One, pour développer son offre et son savoir-faire en matière d’installation et de gestion de réseaux bas-débit LoRaWANTM, qui sont utilisés pour faire communiquer les objets connectés et transmettre les données.

En effet, les Smart Grids sont des systèmes hautement complexes qui nécessitent la mise en œuvre, en amont, d’une lourde architecture pour assurer l’inter-connectivité et la compatibilité des différents équipements connectés. A la maison ou au bureau, mais également en ce qui concerne la production, le transport, la distribution et la livraison de l’électricité. Les besoins technologiques sont immenses pour accompagner cette grande mutation.

L’interopérabilité de tous ces appareils et process n’est possible que si l’on met en place des protocoles de communication fiabilisés, bien identifiés, qui répondent à des standards communs, que tous les acteurs connaissent et respectent pour garantir une interopérabilité totale et continue. C’est tout l’enjeu auquel sont confrontés les opérateurs télécom.  

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.