architect@work Paris 2018 : une 11e édition plébiscitée

architect@work

Paris a accueilli pour la 11e fois l’événement professionnel architect@work ouvert aux architectes, architectes d’intérieur, agenceurs et autres prescripteurs pour leur permettre de découvrir les innovations de 260 industriels de la construction.

Sur le même sujet

L’édition parisienne d’architect@work 2018, inaugurée par Didier Chinardet, président de l’Unsfa Île-de-France, a rencontré le succès escompté. Pas moins de 6 233 visiteurs ont répondu présents, soit 7 % de plus que l’année dernière. Cette édition s’est montrée l’une des plus fréquentées de ces dernières années. Et selon les premiers sondages réalisés, industriels et visiteurs sont particulièrement satisfaits de la qualité des produits présentés et des contacts noués durant l’événement. On peut souligner les efforts d’agencement réalisés par les industriels qui présentaient leurs tout derniers produits. Ainsi, plus de 900 nouveautés – toutes sélectionnées par un comité technique – étaient proposées aux visiteurs. De quoi garantir une visite enrichissante à chacun.

Un programme riche en conférences et en événements connexes Les conférences au programme de cette édition ont bénéficié de l’écoute d’un large public.
« Portrait d’agencement : appartement résidentiel à Paris », avec la participation de l’architecte d’intérieur René Bouchara, René Bouchara Design, et des agenceurs Christophe Lalla et Didier Gontran, Atelier 78-Muquet Création, était organisée par le groupement des agenceurs de l’Ameublement français et animée par Pascale Nollet.
« Architecture et impression 3D : mythes et réalités », par Philippe Morel, architecte, EZCT Architecture & Design Research, fondateur de XtreeE, maître de conférence ENSA Paris-Malaquais et responsable du département Digital Knowledge.
– « La nature du futur : architecture de l’environnement », Carte Blanche Archinov à l’architecte Lina Ghotmeh, atelier Lina Ghotmeh-Architecture.
« Alternative, des possibilités d’évolution encore méconnues », par Justine Rouger, consultante design & matériaux chez Innovathèque.
« Une architecture bio-inspirée », par David Serero, architecte, Serero Architectes.
« Une révolution digitale qui remet le clocher au milieu du village », par Jacques Dinguirard, directeur des opérations d’Exo-BIM.

Prix Duo@Work 2018
L’Unsfa Île-de-France, en partenariat avec architect@work, a lancé au printemps dernier un appel à candidature auprès des architectes et des industriels, pour concourir à la cinquième édition de ce prix. Tout projet était éligible dès lors qu’il était le résultat d’un parcours concerté entre un architecte et un industriel, en matière de réflexion, d’invention, de création ou d’adaptation d’un produit ou d’un ensemble de produits. Le prix distingue les projets qui associent, en étroite complémentarité, recherche architecturale et création industrielle innovante. Les projets présentés sont récents, en cours d’élaboration ou de mise en œuvre.
– Lauréat : le duo formé de l’agence d’architecture de Patrick Berger & Jacques Anziutti et l’industriel La Rochere. Projet : Carreau en verre, à Châtelet-Les Halles, Paris. Pour créer un revêtement dégageant un maximum de lumière et de reflets sans effet miroir, le duo a conçu des carreaux en verre qui apportent fluidité visuelle et luminosité à la station Châtelet-Les Halles. Les points techniques ont été au cœur de la discussion afin de trouver un consensus et d’aller à la limite du réalisable, tout en assurant la fabrication quantitative nécessaire.
– Mention spéciale : le duo formé par les ateliers d’architecture Fresh Architectures et Itar Architectures et la société Jousselin Préfabrication. Projet : Allure, un immeuble de logements à Batignolles, Paris. Un bâtiment assemblé tel un puzzle par des éléments préfabriqués en usine avec un degré de finition supérieur avec, d’une part, une structure composée de murs de refend pour favoriser la modularité entre trames porteuses et, d’une autre part, une façade très lisse, composée de panneaux béton HP préfabriqués.
– Mention spéciale : le duo formé par l’agence Périphériques Architectes et l’industriel Wienerberger. Projet : restructuration et extension du centre de recherche bio-clinique, Clermont-Ferrand. Le duo a conçu un matériau rappelant la lave émaillée – mais irisée – avec une surface noire et colorée à la fois, dont les reflets varient en fonction de la lumière, de l’heure de la journée et de la couleur du ciel

www.architectatwork.fr
Architect@work 2019 :
– Bordeaux – Parc des Expositions – 28 et 29 mars 2019
– Marseille – Parc Chanot – 5 et 6 juin 2019
– Paris, Paris Event Center –  26 et 27 septembre 2019

 

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.