BePOSITIVE, un rendez-vous couronné de succès

(c) Alexandre Moulard

Le salon BePOSITIVE, qui s’est tenu à Eurexpo-Lyon du 13 au 15 février en même temps que le premier salon de l’éclairage et de la technologie LED, Lightings Days, a été un succès. Pendant ces 3 jours, plus de 30 000 visiteurs professionnels, soit 10 % de plus qu’en 2017, ont parcouru les stands des 651 exposants, dont 25 % d’internationaux.

Sur le même sujet

Photovoltaïque, autoconsommation, gestion et stockage des énergies renouvelables en pointe
Les principaux acteurs de la production et de la gestion de l’électricité photovoltaïque (PV) étaient présents et dévoilaient de nombreuses nouveautés, mais aussi des exemples de réalisations particulièrement marquants.

Fronius France présentait sa gamme d’onduleurs SnapINverter (1,5 à 27 kW), plus faciles à installer et à raccorder, mais aussi ses solutions de stockage Fronius Energy Package, Fronius Ohmpilot et Fronius Primo en combinaison avec la solution de stockage Solarwatt MyReserve. Pour Ohmpilot, Fronius a reçu le « BePOSITIVE Award » dans la catégorie Énergies Renouvelables. Pour Bertrand Moulaire, responsable des Ventes France de la marque : « cette solution permet de stocker l’excédent d’énergie PV produite localement dans des appareils résistifs (ballon d’eau chaude, chauffage infrarouge, plancher chauffant) et d’atteindre un taux d’autoconsommation de 70 à 80 % ».

Solarwatt, ce fabricant allemand de panneaux PV en technologie bi-verre (garantis 30 ans), présentait son offre de stockage par batterie MyReserve. Selon Pamela Vanoye, Marketing Manager, « cette batterie modulaire sécurisée et fiable intègre un système de gestion surveillant en temps réel des centaines de paramètres, et une application MyReserve Portal permet de consulter et modifier les données via son smartphone ».

SMA : pour Jan van Laethem, directeur SMA West Europe, « l’autoconsommation se développe bien avec, sur le dernier trimestre, plus de 6 000 installations ; le seul frein reste le coût bas du kWh en France. Côté technique onduleurs, la tension continue augmente à 15 500 V et les onduleurs sont plus légers et plus maniables pour un coût d’installation et d’exploitation plus faible. L’offre SMA comporte aussi des solutions comme la centrale de commande Sunny Home Manager 2.0 ou le service gratuit de surveillance SMA Smart Connected activé sur Sunny Portal. L’installateur peut ainsi bénéficier de diagnostics rapides établis par SMA ».

SolarEdge présentait sa nouvelle gamme 2-6 kW en technologie HD-Wave permettant un rendement > 99 % pour une taille et un poids réduit, des onduleurs garantis 12 ans. Une garantie extensible à 25 ans, selon Yann Usseglio, Marketing Manager France, qui présentait également la solution d’onduleur monophasé pour la mobilité électrique combinant la puissance du réseau et du soleil pour une recharge rapide : l’autoconsommation est maximale en utilisant l’excédent d’énergie PV pour la recharge du véhicule électrique.

APsystems, numéro 2 mondial des micro-onduleurs pour le solaire, a démontré tout l’intérêt de son micro-onduleur QS1. Pour Jean Christophe Homar, Senior Product Trainer/EMEA Technical Lead, « cet onduleur de 1 200 W pour 4 modules avec MPPT indépendants permet des économies d’échelle tout en permettant de gérer et de différencier la production de chaque module. Si un problème survient sur un panneau, cela n’aura aucun impact sur les autres : cela maximise la production du site ».

Eaton, en association avec Nissan pour la réutilisation en 2e vie de batteries de véhicules électriques, a développé des offres de stockage d’énergie de quelques kWh à plusieurs MWh. Christophe Bourgueil, Eaton Energy Storage Business Development chez Eaton, explique que « cette solution XStorage se décline en plusieurs versions : Home, pour maximiser l’usage des EnR avec une solution intégrée d’autoconsommation (3,6 à 6 kW), et XStorage Buildings, une solution modulaire pour le commercial, les datacenters ou l’industrie. Un tel système modulaire de 3MW a été installé au stade Amsterdam ArenA aux Pays-Bas ».

Parmi les fournisseurs de solutions de conversion et gestion des énergies renouvelables, on notera les offres de Huawei Fusion Solar, Kaco, Imeon Energy, Q Cells, Billy, Jema, Enphase ou Bourgeois.

Des offres de gestion et pilotage des énergies
Plusieurs sociétés, souvent des startups en plein développement, proposaient des solutions de gestion et de pilotage de la production et consommation des énergies renouvelables. On peut citer Monabee, avec des solutions d’optimisation de consommation. Jean-Denis Gitton, directeur Marketing, résume sa nouvelle offre d’autoconsommation pour les particuliers « de l’audit, du conseil, la prise en charge des démarches administratives jusqu’à l’installation, la maintenance et les services. Monabee gère déjà plus de 4 000 installations ».

Des solutions de gestion et de pilotage également proposées par MyLight Systems, Comwatt, fhe (Full Home Energy) ou Green Systèmes. Des solutions qui s’adressent aussi bien aux particuliers dans le cadre du développement de l’autoconsommation qu’aux industriels ou au secteur tertiaire.

La filière hydrogène très présente
L’Afhypac, Association française pour l’hydrogène et les piles à combustible, était présente aux côtés d’une trentaine d’acteurs de cette filière pour des solutions de mobilité et d’autonomie énergétique des bâtiments et sites isolés. Des conférences ont également montré le dynamisme et les perspectives de cette filière à fort potentiel avec des sociétés déjà reconnues comme Powidian et son groupe électrogène zéro émission, Sylfen ou Atawey.

À noter dès maintenant : la prochaine édition de BePOSITIVE se tiendra en février 2021.


Jean-Paul Beaudet

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.