3 Questions à : Nadia Blanc, responsable marketing Fluke Europe du Sud et Benelux

Fluke T6

Créée en 1948, la société Fluke fabrique des outils de tests et de mesures électroniques compacts. Parce que l’efficacité de ces appareils ne doit jamais faire défaut, Fluke utiliser des règles rigoureuses de conception. Il en résulte des solutions idéales pour l’électricien. Il devient facile d’installer, dépanner et gérer tous systèmes électriques et électroniques industriels. Le process d’étalonnage est aussi favorisé : multimètres et oscilloscopes numériques, testeurs, prises de tests, énergimètres, calibrateurs de Proces… Fluke tient compte des besoins modernes des industries et des professionnels de l’électricité.

Sur le même sujet

Quelle est votre dernière grande nouveauté ?
N. B. – Il s’agit du testeur électrique Fluke T6. Ce n’est pas à proprement parler une nouveauté car il est sorti fin 2017. Mais c’est une vraie révolution, il succède au Fluke T5, qui est aussi un testeur électrique avec une mâchoire ouverte (une fourche en U) et que nous avons été les premiers à créer et à commercialiser. Le Fluke T6 est équipé de la nouvelle technologie brevetée Fluke « Fieldsense », qui permet de mesurer à la fois la tension et le courant sans contact, allant de 20 à 2 000 kΩ.
Ce nouveau modèle permet un gain de temps considérable, car plus besoin de sortir les pointes de touche. Il permet surtout la protection maximale de l’électricien car il n’y a plus de contact avec l’électricité. Nous sommes très fiers de ce modèle qui rencontre un franc succès auprès des utilisateurs professionnels.

Si je vous dis que Fluke est synonyme d’innovation, que répondez-vous ?
N. B. – Oui, chez Fluke, l’innovation est vraiment notre moteur. Nous avons une équipe d’ingénieurs qui travaillent continuellement sur de nouvelles technologies produits. D’ailleurs, de nombreuses nouveautés pour les installateurs et pour les professionnels de la maintenance industrielle arriveront sur le marché d’ici juin 2019. Ces produits répondent à des besoins qu’ils nous ont exprimés. Nous travaillons main dans la main avec les installateurs pour créer les meilleurs produits qui soient. Attendez encore quelques semaines et vous les verrez arriver.

Vous parlez de maintenance industrielle, est-ce un segment important ?
N. B. – Absolument. Les installateurs électriques ne travaillent pas dans le neuf. Ils doivent vérifier la pérennité des installations plus anciennes et garantir le bon fonctionnement. Bien souvent, ce ne sont pas eux qui ont installé et ils découvrent la situation. Depuis peu, nous avons lancé deux analyseurs de variateurs de vitesse MDA510 et MDA550. Ces produits sont sur la base du ScopeMeter (l’oscilloscope portable de Fluke) destiné à des experts en entreprises. Supposons que vous ayez un site avec divers moteurs électriques pour faire fonctionner des pompes, des ventilations, des moulins ou autres, à vitesses différentes et variables, vous allez utiliser le Fluke 438, que nous proposons déjà pour l’analyse des moteurs. Maintenant, vous ajouterez le MDA510 ou MDA550, qui lui est dédié à l’analyse des variateurs de vitesse. L’intérêt pour ce produit est double. Nous partons de la base du ScopMeter, à laquelle nous ajoutons des fonctionnalités pour les variateurs. On simplifie grandement l’analyse des variateurs avec une solution ultra intuitive, très facile à utiliser. Il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances poussées en ingénierie pour pouvoir utiliser cette application-là. La maintenance des variateurs devient accessible à tous.

Propos recueillis par David Le Souder

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.