Volt Solutions, que la lumière soit… mais avec sobriété !

François Ducorney

En matière de transition énergétique, encourager et faciliter l’accès aux énergies durables est évidemment un prérequis. Mais tout compte fait, ce qui demeure définitivement le plus durable est la sobriété énergétique. La meilleure énergie étant celle qui n’est pas consommée et pas produite. Sur ce constat, à Dunkerque, dans les Hauts-de-France, une très jeune entreprise, Volt Solutions, s’attache à réduire la consommation énergétique des entreprises industrielles. En facilitant leur accès aux technologies les plus performantes pour s’éclairer sans investir, non seulement la start-up préserve leur trésorerie, participe à l’amélioration des conditions de travail de leurs collaborateurs, mais revigore aussi leur image de marque et rend service à l’environnement !

Sur le même sujet

Des économies d’énergie, « tout le monde veut en faire, c’est essentiel d’un point de vue financier et pour l’environnement, mais le passage à l’acte se révèle compliqué », souligne François Ducorney, trentenaire, ingénieur en environnement, créateur de Volt Solutions (1). Des freins, l’entrepreneur en relève au moins trois, « l’obligation d’investir dans de nouvelles installations, avant d’avoir réalisé la moindre économie, le manque de confiance dans certaines innovations et le manque de disponibilité nécessaire pour opérer les bons choix et mener à bien les projets ». Proposer des solutions aux entreprises leur permettant de s’affranchir de ces résistances et contraintes et pouvoir quand même entamer leur transition énergétique, voilà le challenge que relève Volt Solutions. Installée depuis octobre 2017 à Dunkerque, au cœur d’un tissu industriel dense, la jeune pousse a intégré, dès sa création, la première promotion de l’incubateur Rev3 (2) de Douai, portée par APUI, l’incubateur de l’École des Mines Lille Douai et la Chambre de commerce et d’industrie des Hauts-de-France. L’intérêt de cette démarche résidait notamment « dans le partage des expériences et des réseaux tout en rendant visible l’entreprise naissante ».

Son modèle économique, créateur de valeur, repose sur un rapport gagnant-gagnant : « Si nos clients gagnent de l’argent en diminuant leur consommation énergétique, Volt Solutions en gagnera aussi. » L’offre d’origine, innovante, promet aux prospects ciblés, des PMI, des centres de stockage, « de réduire immédiatement leur facture énergétique, en mettant à [leur] disposition du matériel ultraperformant, économe en énergie, sans investissement initial pendant des durées de 3 à 7 ans. Volt Solutions se rémunère alors uniquement sur les résultats réalisés, en facturant à l’entreprise les kWh économisés moins chers que les kWh qui auraient dû être consommés ».

Concrètement, comment cela marche-t-il ? « Si une PMI remplace un éclairage néon par un éclairage LED, Volt prend en charge tous les coûts d’installation et la maintenance. Les kWh consommés par l’éclairage continuent à être payés par le client. Ce sont les kWh gagnés qui lui permettront de faire des économies et de rémunérer Volt. » Le client « gagnera en moyenne 20 % du coût électrique de son éclairage ».

Pertinente, cette solution qui devait concerner les factures d’énergie générées par l’éclairage, la production d’air comprimé et de froid, se révéla finalement à l’usage « trop ambitieuse ». La start-up, qui fait valoir « une démarche d’amélioration continue », rebat ses cartes et propose alors une nouvelle offre commerciale simplifiée, « une deuxième version plus lisible pour nos clients, sans renier sur notre philosophie originelle qui vise à diminuer de manière sensible la consommation d’énergie, tout en apportant une solution technique et de financement des matériels ».
Désormais, Volt Solutions se concentre uniquement sur la mise à disposition d’éclairage de technologie LED, « moyennant une redevance inférieure aux économies d’énergies réalisées », elle propose à ses clients « une solution tout compris de la fourniture à la maintenance ».

Dans le détail, le service que propose la start-up, « qui s’appuie sur un réseau d’installateurs de confiance », prévoit « l’audit de l’installation, la définition de la solution d’éclairage appropriée, la dépose des anciens luminaires et leur recyclage, la fourniture des luminaires LED ultraperformants, l’installation et la mise en service ». Les contrats proposés courent sur cinq années, pendant lesquelles « sont garantis les pièces défectueuses, les frais d’intervention, la main d’œuvre et l’usage de la nacelle pour accéder aux luminaires ».

Que se passe-t-il au terme du contrat ? « L’entreprise cliente peut soit décider de récupérer le matériel en pleine propriété, en réglant le montant de sa valeur résiduelle, ou repartir sur un nouveau leasing, une nouvelle durée et une nouvelle installation. » Pour la facturation, deux possibilités, « soit des mensualités fixes, soit une facturation calculée selon la consommation, dont le relevé s’effectue via un compteur communiquant installé par Volt Solutions, qui capte les données d’utilisation, une solution qui a pour avantage d’inciter à éteindre la lumière quand il n’y en a pas besoin ! ». Le suivi du contrat s’effectue directement devant un écran chez le client lui-même, « via notre plate-forme “Ampère” qui permet de valider les économies d’énergie réalisées et de suivre la facturation ».

D’un point de vue purement financier, cette formule de financement semble n’avoir que des avantages, « elle préserve la trésorerie des entreprises, leur capacité d’investissement, et évite l’avance de TVA, puisqu’il n’y a pas d’achat, tout en générant des économies immédiates sur les coûts d’exploitation de l’éclairage, en diminuant d’une part la facture d’énergie et d’autre part celle de la maintenance ». Par ailleurs, « en disposant d’un éclairement réglementaire, [ces entreprises], en multipliant par deux la restitution lumineuse, amélioreront à la fois les conditions de travail et de sécurité de leurs collaborateurs, et leur image de marque auprès des clients en diffusant un message environnemental ».

Aujourd’hui, la start-up, qui entame cette année son deuxième exercice plein, est complètement opérationnelle avec une offre commerciale et technique repensée et recentrée. Le vent souffle dans sa voilure et Volt Solutions s’étoffe avec un premier recrutement, « un nouveau collaborateur qui viendra renforcer la partie technique et le sourcing des luminaires ». Et puis, il est encore trop tôt pour avoir un calendrier précis en tête, mais une levée de fonds « destinée à accompagner et pérenniser le développement grâce à de nouveaux services est envisageable ».

Olivier Durand

Notes de bas de page
(1) E-mail de contact : economies@volt.solutions / tél. : 03 20 07 71 63 / Twitter : @volt_solutions
(2) Rev3, pour troisième révolution industrielle. L’initiative est née en 2013, de la rencontre des projets existants dans la région des Hauts-de-France et la vision de l’économiste Jeremy Rifkin, auteur de l’ouvrage de référence La troisième révolution industrielle. Les initiatives entrepreneuriales soutenues par l’incubateur visent notamment à réduire la dépendance aux énergies fossiles.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.