RECYTERRE – Label des plateformes de recyclage des déblais

FEDEREC et le SEDDRe lancent le label professionnel RECYTERRE destiné aux installations qui recyclent des terres excavées non dangereuses.

Sur le même sujet

Enjeu de la gestion des terres excavées en Île de France
Depuis plusieurs années, la Société du Grand Paris (SGP) a fait de l’exemplarité environnementale un axe majeur de la mise en œuvre des chantiers du Grand Paris Express. Compte-tenu des volumes importants de terres qui seront excavées pendant les travaux d’aménagement des nouvelles gares, FEDEREC BTP et le SEDDRe ont travaillé, en partenariat avec la SGP et avec le soutien de l’ADEME Île-de-France à la création d’un label des plateformes de recyclage des déblais qui réponde aux objectifs de valorisation et de traçabilité des terres fixés par la Société du Grand Paris.

La création de ce label nommé RECYTERRE a bénéficié d’une réflexion collective et d’avis constructifs de plusieurs autres acteurs engagés dans une forte volonté environnementale : la Région Île-de-France, l’UNICEM Île-de-France, la DRIEE et le CEREMA.

Ce label doit permettre aux donneurs d’ordre d’identifier les plateformes d’acceptation et de traitement des terres en mesure de recycler les terres excavées (hors déchets tunneliers) et d’aiguiller ces flux vers des installations ICPE garantes de la maîtrise de l’impact environnemental des terres excavées et d’identifier des entreprises productrices de matériaux issus du recyclage respectant les qualités techniques et environnementales attendues.

Ainsi, l’objectif de ce label d’excellence est d’une part d’assurer aux utilisateurs potentiels de matériaux recyclés le respect de standards de qualité des produits et le respect de standards en matière d’exploitation des sites de valorisation des terres non dangereuses inertes, d’autre part de dynamiser la filière pour que la part d’emploi de matériaux recyclés sur le marché connaisse une véritable croissance dans les années à venir et contribue ainsi durablement à l’économie circulaire de la filière sectorielle. Les grands maîtres d’ouvrage et de travaux publics seront ainsi totalement rassurés sur leur utilisation.

Construction du label
FEDEREC BTP, le SEDDRe et la SGP ont été assistés du cabinet d’étude EODD pour développer la grille d’évaluation de RECYTERRE.
La démarche de création du label RECYTERRE a été menée selon les différentes phases et objectifs suivants :
– Définir son contenu à partir de 4 axes principaux :
– Le respect du cadre règlementaire selon les activités pratiquées sur le site ;
– La rigueur de gestion des flux de matériaux entrants et sortants ;
– La qualité du produit commercialisé grâce à une gestion rigoureuse des processus industriels ;
– Le respect de procédures strictes en matière de Sécurité et d’Environnement ;
– Impliquer un nombre important d’acteurs dans la démarche de sa création afin d’assurer sa pertinence et son adéquation avec les attentes des industriels, des autorités environnementales et des futurs prescripteurs des produits issus de ces sites ;
– Vérifier son opérabilité au travers de mises en situation chez des opérateurs sectoriels, lors de campagnes d’audits à blanc ;
– Bâtir une méthode de labellisation détaillée mais d’utilisation aisée pour les techniciens en charge des audits et compréhensible pour les opérateurs candidats à son obtention

Le label RECYTERRE est destiné aux sites et plateformes recevant des terres non dangereuses et réalisant une opération sur ces terres afin de les valoriser toutes, ou partie, sous la forme d’un produit. Cette opération de valorisation consiste a minima en une opération mécanique (séparation de blocs, criblage, lavage, etc) et peut s’accompagner d’autres opérations comme un traitement à la chaux.
L’attribution du label RECYTERRE s’effectue pour une durée de 3 ans.
Il est possible de l’articuler avec d’autres référentiels développés par les professionnels du secteur (par exemple : Qualirecycle BTP®).

Les demandes de labellisations sont à effectuer auprès de FEDEREC et du SEDDRe en tant qu’organismes référents du label. La décision de labellisation se fait à l’issue de l’audit sur site par une structure agréée par les organismes référents du label.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.