Pierre Amouyal, directeur marketing produit Entrelec TE Connectivity

Pierre Amouyal

TE Connectivity, leader mondial de la connectique industrielle, a racheté l’activité Entrelec d’ABB en août 2018. Un an plus tard, la période d’intégration s’achève avec succès. L’occasion de dresser un premier point d’étape et de s’intéresser aux ambitions d’Entrelec en France et dans le monde.

Sur le même sujet

Entrelec a été racheté il y a maintenant un an par TE Connectivity. Quel est votre sentiment sur l’année écoulée ?
Pierre Amouyal – C’est un bel anniversaire, car notre intégration au sein de TE Connectivity est une réussite. Nous avons fini d’intégrer la structure et ses façons de faire. Aujourd’hui, nous sommes tournés vers l’avenir et Entrelec a de beaux jours devant elle. Passer sous la bannière TE Connectivity nous a permis de ne plus être perçus par les gros acteurs de la filière comme un « concurrent » mais comme un vrai spécialiste de la connectique industrielle. Le groupe TE peut maintenant bénéficier pleinement de notre expérience dans le métier des blocs de jonction pour se développer en créant de la complémentarité dans ses offres produits.

De quelle manière Entrelec s’est intégré à TE Connectivity et quelle place avez-vous aujourd’hui acquise au sein du groupe ?
P. A. – En interne, une entité baptisée Electrical a été créée. Elle regroupe autour du cœur d’activité d’Entrelec d’autres gammes de produits destinées au marché des tableautiers de contrôle industriel, servis principalement par la distribution électrique. Nous apportons au groupe TE notre connaissance de ce canal de vente, ainsi que notre modèle en matière de tarification ou de délais de livraison. Ce modèle adapté aux attentes de nos partenaires distributeurs ou tableautiers est différent du modèle pratiqué par TE, qui sert ses clients via les grands « cataloguistes » de connectique et de composants électroniques, comme Arrow ou Avnet. La création de cette entité permet d’ouvrir l’accès aux marchés des équipements électrotechniques à d’autres offres de TE Connectivity, avec plus de cohérence dans le ciblage de ces différents marchés. Ce sera le cas dès cette année pour « Terminal & Splices », une offre d’embouts de câblage, et pour « Identification », produits de marquage et d’étiquettes techniques pour l’industrie. L’expansion de l’offre Electrical se poursuivra avec d’autres gammes de produits du catalogue TE.

Qu’en est-il de votre stratégie de développement et d’innovation à moyen terme ?
P. A. – TE Connectivity a toujours été très clair dans ses intentions. Le rachat d’Entrelec avait pour objectif de combler un manque dans son offre produits et de développer son accès à la clientèle des tableautiers industriels. Le groupe a une vraie volonté d’atteindre un objectif de leadership sur ce segment, comparable à sa position mondiale dans la connectique industrielle, avec une politique commerciale qui privilégie les partenariats avec les acteurs majeurs de la distribution électrique, partout dans le monde. Nous comptons bien partager avec eux ces ambitions de croissance. Un an après le rachat, tout est en place pour réussir ce challenge. TE Connectivity, en confiant les rênes de cette nouvelle unité Electrical à l’équipe d’Entrelec, entend faire bénéficier de notre expérience et notre savoir-faire aux autres entités du groupe et à tous nos clients. Nous poursuivrons le développement de notre gamme produits SNK technologie Push-in grâce à une politique soutenue d’investissement R&D, un marqueur du groupe TE. Pour soutenir notre croissance géographique, nous allons bénéficier d’une forte présence de TE Connectivity en Asie, où nous étions peu. Nous gardons aussi des objectifs ambitieux sur des marchés historiques comme la France, les USA ou le Canada, qui restent en croissance, et où la notoriété d’Entrelec a toujours été forte. Cette volonté de conquête s’accompagne d’une réimplantation industrielle plus proche de nos différents marchés. Nous allons bientôt produire des blocs de jonction en Inde, pour mieux servir les besoins des marchés indiens et asiatiques. Le nouvel horizon pour toutes nos équipes est de doubler nos parts de marché en blocs de jonction rail Din dans les cinq prochaines années.

Propos recueillis par Alexandre Arène

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.