Mike Blackman, directeur général d’ISE

Mike Blackman, Managing Director ISE

Le salon ISE a lieu tous les ans à Amsterdam et rassemble les professionnels de l’audiovisuel et des systèmes intégrés, mais aussi des bâtiments intelligents. Mike Blackman, directeur général de Integrated Systems Events, évoque pour nous les tendances de l’édition 2020, qui se tiendra du 11 au 14 février, et les évolutions en 2021 de ce rendez-vous incontournable de l’audiovisuel en Europe.

Sur le même sujet

Le salon ISE a connu une croissance constante depuis sa création. L’édition 2020 sera-t-elle la plus importante, selon vous ?
Mike Blackman – Sans aucun doute. La dernière édition du salon Integrated Systems Europe a rassemblé plus de 81 000 visiteurs et nous en attendons encore davantage cette année. En 2019, la superficie totale du salon était de 56 100 m² d’espaces d’exposition, et cette année, il fera plus de 800 m² supplémentaires. Pour 2020, nous avons effectué deux changements majeurs. L’extension du Hall 5 a été élargie et pérennisée, et le Hall 14 accueillera un espace dédié à l’innovation. Cet espace permettra aux nouveaux exposants de faire des démonstrations sur leurs technologies.

Quelles sont les nouveautés du programme de conférences ?
M. B. – Toutes les conférences qui ont eu lieu sur l’édition 2019 reviendront l’an prochain, avec des sujets comme le smart building, l’affichage numérique, le cinéma numérique, l’hôtellerie ou encore l’audio professionnel. De plus, les visiteurs retrouveront les conférences « What’s Next », proposées par Avixa. Nous avons également mis en place quelques nouveaux formats de conférences, dont le « Control Rooms Summit » et le « Cedia Design & Build Conference ». Comme en 2019, une grande partie des conférences se tiendra à l’hôtel Okura, à proximité du RAI. En plus de ses conférences, Avixa organisera des sessions FastTrack de 20 minutes sur son stand. Cedia a pour sa part un programme de formation de quatre jours, commençant le lundi par un atelier sur la cybersécurité.

Quels sont les principaux défis d’ISE 2020 ?
M. B. – L’un des plus importants défis est de s’assurer que les visiteurs pourront trouver les bons interlocuteurs pour répondre à leurs questions et les localiser sur le salon. L’une des manières que nous avons trouvées pour y parvenir est la création de six zones technologiques. Ces espaces permettront aux visiteurs d’identifier rapidement les zones du salon qui sont susceptibles de les intéresser. Enfin, l’application ISE a rencontré un franc succès auprès des visiteurs, grâce à ses fonctionnalités d’orientation.

Quelles tendances technologiques les visiteurs chercheront-ils ?
M. B. – Je pense que nous allons commencer à voir l’intelligence artificielle dans un certain nombre d’applications audiovisuelles. Cette technologie est déjà utilisée dans la signalisation, mais il existe des applications dans d’autres domaines, centrés sur le client, comme l’hôtellerie par exemple. L’intelligence artificielle est également utilisée pour améliorer la qualité de la collaboration dans les entreprises. Dans un autre domaine, je pense qu’ISE 2020 apportera la preuve de la montée en puissance des écrans à LED. Il sera également intéressant de voir les progrès réalisés par la technologie OLED. Un autre domaine en constante évolution est celui des projecteurs, où des nouveautés devraient être présentées cette année.

ISE 2020 sera la dernière édition à Amsterdam, avant le déménagement à Barcelone en 2021. Quel est votre sentiment ?
M. B. – Le RAI a été un lieu formidable pour nous depuis plus d’une décennie maintenant. Nous allons donc évidemment avoir un sentiment de tristesse. Nous allons partir avec de nombreux souvenirs de nos moments passés à Amsterdam, qui nous a permis de devenir le plus grand événement de l’audiovisuel professionnel au monde. L’inconvénient est que nous sommes devenus trop grands pour un centre de congrès, même de la taille du RAI. Mais nous avons tout de même hâte d’installer le salon à Barcelone. La Fira, où se tiendra le salon, est un établissement fantastique qui dispose d’un espace bien plus grand. Il ne s’agit pas simplement d’augmenter nos chiffres actuels, mais de proposer une expérience de meilleure qualité pour nos exposants et nos visiteurs.

Propos recueillis par Alexandre Arène

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.