Bus : un marché qui bascule vers le tout électrique. ABB propose des technologies matures et des solutions plurielles 

Le transport public urbain s’oriente majoritairement vers l’électrique. Si les technologies existent bel et bien, les solutions pour les futures flottes de bus seront nécessairement plurielles. Recharge en bout de ligne ou flash, stockage, Smart Depot… : ABB est déjà prêt.

Sur le même sujet

Des besoins en mobilité durable qui vont exploser ; un basculement inéluctable vers le tout électrique et de gros investissements de la part des industriels : le marché du transport public par bus se dessine. Suivant les spécificités, comme la nécessité de sites propres, le nombre de passagers, la longueur des lignes, les contraintes de circulation, l’accessibilité ou la taille des véhicules, le bus électrique s’appuiera non pas sur une technologie dominante mais sur des approches plurielles. C’est le positionnement d’ABB, concepteur de solutions et constructeur d’équipements et de logiciels, à même de conseiller au plus près de leurs besoins et d’accompagner les opérateurs de transport et les collectivités tout en menant un effort d’innovation permanent.

Approche « agnostique »
Les technologies ont quitté les laboratoires et sont opérationnelles. Elles sont multiples, car chaque partie prenante a des besoins en fonction de son environnement : recharge de nuit (chargeurs, logiciels), recharge en bout de ligne par opportunité, ou flash en cours de trajet sur certains arrêts… 12 000 chargeurs ABB ont ainsi été déployés dans le monde. Le concept ABB Smart Depot configure les dépôts de bus pour assurer la mutation des flottes. Le Groupe propose des solutions d’exploitation, de maitrise de l’énergie, sans compter le stockage, la réutilisation de batteries de seconde vie, etc. Pour ce faire, l’approche ABB est” agnostique” et plurielle. Elle permet de répondre à des acteurs comme la ville de Paris, qui doit adapter une grande partie de sa flotte de 4 000 bus avec des modèles électriques à l’horizon 2025, ou la municipalité de Nice qui a installé 4 chargeurs de nuit et 2 chargeurs par pantographe aux terminus. La métropole de Nantes, de son côté, va déployer une ligne complète de bus à charge flash, une première mondiale !

Et alors que la “democratization” de l’électrique conduit à une forte baisse des coûts, l’objectif d’ABB est clair : rester le partenaire le plus avancé et faire de l’électrique la technologie de référence dans tous les domaines du transport public. Même si le Groupe imagine déjà ceux de demain : hydrogène, pile à combustible…

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.