E+78 –Tendances page 7

La Fédération française de domotique (FFDomotique) et la Smart Buildings Alliance for Smart Cities (SBA) officialisent leur fusion sous le nom de la SBA. Le diagnostic électrique devient obligatoire pour les locations.

Sur le même sujet

Smart
FFDomotique et SBA fusionnent
Cette fusion constitue la suite logique d’une longue coopération commencée dès la création des deux organismes en 2012 et permet de constituer un écosystème global couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur avec un très fort niveau d’expertise. Ce rapprochement majeur représente ainsi une étape importante dans l’histoire du Smart Building et de la Smart City en France et, plus largement, dans tous les pays intéressés par une évolution novatrice, collaborative et indépendante de la construction. La SBA s’enrichit de l’expertise des membres de la FFDomotique et compte désormais 570 adhérents. Association unique en son genre au niveau mondial, la SBA renforce, grâce à cette fusion, l’efficacité de son action tout en mutualisant au maximum les ressources des deux entités. En attendant les élections, les trois piliers de l’association sont ainsi portés respectivement par trois vice-présidents, François-Xavier Jeuland, ex-président et fondateur de la FFDomotique pour le Smart Home, Serge Le Men pour le Smart Building et Marc Daumas pour la Smart City. Les 23 et 24 janvier derniers, la FFDomotique organisait sa convention annuelle et était accueillie dans le Forum chez Hager à Obernai.

Daniel Hager ouvre les échanges de la convention FFDomotique 2020 qui a lieu chez Hager au siège d’Obernai.

Les partenaires smarthome de confiance validés par l’Afnor

Filière électrique 
Diagnostic électrique obligatoire pour les locations
Les premières tendances sont encourageantes, selon une étude Kantar/Promotelec. 6 propriétaires sur 10 effectuent des travaux de mise en sécurité électrique à la suite d’un diagnostic présentant des anomalies. Le diagnostic des installations électriques est obligatoire pour tous les logements depuis le 1er janvier 2018. Le coût des travaux de mise en sécurité de l’installation électrique se situe majoritairement dans un budget allant de moins de 1 000 € (46 %) à 1 000 et 2 000 € (32 % pour les propriétaires bailleurs et 40 % pour les locataires).

QR CODE

Pour accéder à l’étude, flashez le code.

 

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.