Le cidre au musée, Arbon (Suisse) par iGuzzini

©iGuzzini. Photo Paolo Carlini
©iGuzzini. Photo Paolo Carlini

Le musée du cidre, Arbon, Suisse. Maître(s) d’ouvrage : Mosterei Möhl AG – Architecte(s) : Harder Speyermann Architekten ETH/SIA – Concepteur(s) lumière : lichtgestaltende ingenieure Vogtpartner – Sektor4 – Scénarios : Aroma Productions AG – Fabricant iGuzzini

Sur le même sujet

Le cidre, boisson alcoolisée obtenue par la fermentation de pommes, est traditionnellement répandu dans les pays anglo-saxons, aux États-Unis et au Canada, ainsi qu’en France.

Depuis 1895, l’exploitation Möhl à Arbon transforme les pommes en jus, moût et cidre et, autour de cette activité, elle a décidé de créer un musée qui conserve d’anciens pressoirs, broyeurs et équipements de laboratoire. Le musée dispose aussi d’espaces interactifs où le visiteur peut suivre les différentes étapes de transformation des fruits : les vidéos sur les producteurs de fruits, technologies des boissons, tonneliers, apiculteurs et distillateurs d’eau-de-vie montrent les différents profils professionnels nécessaires pour une exploitation produisant du moût. De plus, l’histoire de l’entreprise de la famille Möhl forme partie intégrante de l’exposition.

L’idée de conception du cabinet HarderSpreyermann pour le musée de la pomme, choisi par une commission de 2012, est un mix de grange traditionnelle et de bâtiment industriel moderne. L’utilisation du béton et la forme du toit en tôle tiennent un langage contemporain, alors que le sommaire revêtement en bois, disposé verticalement, renvoie aux bâtiments agricoles traditionnels de la région.

©iGuzzini. Photo Paolo Carlini

©iGuzzini. Photo Paolo Carlini

Les scénarios imaginés par Aroma mettent en scène de façon gaie et interactive le procédé de fabrication, et les visiteurs peuvent apprendre tout sur la transformation des fruits en cidre, même avec une visite guidée de l’installation et des caves.

L’éclairage artificiel réalisé par les deux cabinets de conception lichtgestaltende ingenieure Vogtpartner et Sektor4 a lui aussi des caractéristiques différentes, mais parfaitement intégrées : Vogtpartner a travaillé sur l’éclairage de type architectural des espaces, en intervenant avec des températures de couleur de 4000 K, Sektor4 a développé l’éclairage scénographique avec des températures de 2700 K.

Musée du cidre ©iGuzzini. Photo Paolo Carlini

Musée du cidre ©iGuzzini. Photo Paolo Carlini

Dans le musée, la pomme occupe une place centrale : sur une base en bois non traité, des pommes sont exposées et donnent envie de les croquer grâce à l’éclairage conçu par Sektor4 qui a utilisé les cônes de lumière à 10° des projecteurs Palco.

Musée du cidre ©iGuzzini. Photo Paolo Carlini

Musée du cidre ©iGuzzini. Photo Paolo Carlini

L’espace d’accueil abrite la billetterie, un bar et une boutique. Toute la zone, qui se distingue par un mur latéral et un sol en béton apparent, d’autres murs et le plafond revêtus de bois foncé, est couronnée d’une grille en cuivre de 18 m de long, qui soutient une série de lampes à filament réparties sur trois hauteurs différentes pour créer une sorte de stratification de la lumière et donner au lieu une « humeur lumineuse » de base.

Musée du cidre ©iGuzzini. Photo Paolo Carlini

Musée du cidre ©iGuzzini. Photo Paolo Carlini

En plus de la lumière des lampes à filament, lichtgestaltende ingenieure Vogtpartner a créé un autre niveau d’éclairage pour mettre l’accent sur le béton des murs, des escaliers et de la galerie avec un éclairage de base à 4000 K. Pour cela, des rails avec projecteurs Palco d’iGuzzini à grille filtrante, qui font presque disparaître totalement les appareils sur le fond, ont été installés sur les pans du toit.

Les mêmes projecteurs Palco, mais en version Low Voltage, ont aussi été utilisés pour l’éclairage scénographique. Le cabinet Sektor4 a choisi la version 3000K, qu’il a modifiée jusqu’à 2700K au moyen de filtre, et de déflecteurs directionnels qui contrôlent l’éblouissement. Ceci a permis de concevoir l’éclairage architectural et d’exposition avec un seul modèle d’appareil.

La lumière scénographique crée des hiérarchies dans l’espace et guide le regard du visiteur qui évolue à l’intérieur du musée, revêtu de planches de bois foncé, dans une atmosphère générale sombre, qui rappelle l’intérieur d’une grange. Les forts contrastes clair-foncé créent une tension visuelle et donnent de la vitalité aux anciens équipements de production du moût, en les sortant de l’obscurité.

Musée du cidre ©iGuzzini. Photo Paolo Carlini

Une attention particulière a été apportée à chaque objet : pour souligner la plasticité de la distillerie à colonne, en fonction jusqu’en 1983, étroite et haute, Sektor4 a utilisé de nombreux appareils avec une gamme étendue de directions lumineuses pour obtenir une homogénéité et éviter les ombres trop fortes. La distillerie devient ainsi un élément attractif sur le parcours.

Le caractère innovant et spectaculaire de l’installation a valu au projet différents prix, dont le XAVER-Award 2019, l’ICONIC AWARD 2019 dans la catégorie « Innovative Architecture » et il a été finaliste au Golden Award of Montreux 2019 dans la catégorie « Permanent Thematic Exhibition ».

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.