Les UV-C pour lutter contre la propagation de la pandémie

Ledvance

Depuis le début de la crise sanitaire, de nombreuses mesures de désinfection et de protection ont été mises en place dans les entreprises.
Il en est une à explorer : le rayonnement UV-C. Ce dernier dispose d’un spectre invisible qui se révèle extrêmement efficace quant à l’éradication de virus et autres germes.

Les radiations ultraviolettes de type C, dotées d’un spectre situé entre 100 et 280 nanomètres et appelées communément UV-C, se révèlent extrêmement efficaces quant à l’éradication de virus et autres germes.
Le Syndicat de l’éclairage dans son communiqué du 15 mai 2020 indique que : « La longueur d’onde de 254 nm est donc la plus efficace pour endommager l’ADN d’une bactérie ou l’ARN d’un virus, y compris le coronavirus Covid-19 […]. Du point de vue sanitaire c’est une bonne nouvelle car les UV-C vont participer à la lutte contre la Co-vid-19 ».
L’AFE souligne également dans son communiqué du 18 Mai 2020 « C’est pourquoi, le recours à des techniques de stérilisation à l’aide d’UV a été préconisé pour lutter contre la propagation de la pandémie en assurant la désinfection de divers matériels et de locaux recevant du public. Il s’agit là d’un usage professionnel réglementé » et met en garde « Seul le personnel formé à l’utilisation de ces appareils, connaît les précautions d’utilisation indispensables à effectuer pour éviter les accidents liés à ce rayonnement. »

Les solutions UV-C de LEDVANCE pour les professionnels

LEDVANCE, propose de fait des solutions germicides à travers des tubes à rayonne-ment ultra-violet de type C accompagnés d’une réglette à détection de mouvement dédiée.
Ces tubes fluorescents T8 UV-C, fabriqués par LEDVANCE depuis des décennies, ont une émission d’ultraviolets concentrés à 254 nm pour permettre la désinfection de surfaces, la purification de l’air ou encore de l’eau. Le verre spécial de ces tubes empêche l’émission du rayonnement à 185 nm principalement responsable de la formation d’ozone dans la pièce. Ils sont disponibles en 6 puissances et 3 longueurs : 440 mm (15W / 25W), 900 mm (30W / 55W) et 1 200 mm (36W / 75W). Durée de vie 10 800 h.
En fonction de leur puissance, de la distance et du temps d’exposition, ces produits peuvent être dangereux pour les humains, les animaux, ou encore les plantes. Pour la désinfection d’un espace il convient de les associer à des luminaires spécifiques tels que les LINEAR HOUSING de LEDVANCE. Ces réglettes sont équipées d’un détecteur de présence (infra-rouge) et d’un retardateur d’allumage (30 secondes). Lors de la détection de mouvement, le système commande automatiquement l’arrêt de l’émission UV.  La réglette Linear Housing UV-C Sensor est disponible en 2 longueurs : 440 mm (pour tubes 15 watts) et 900 mm (pour tubes 30 watts).

Une installation UV-C doit impérativement être encadrée par des professionnels

Les sources UV-C sont dangereuses (classe de risque RG3 selon la norme NF EN 62471). Les radiations UV qu’elles émettent présentent des risques pour la peau (brûlures) mais aussi pour la cornée et la rétine. Le rayonnement UV-C n’a pas d’effets immédiats. De ce fait, l’utilisateur peut être inconsciemment exposé à une irradiation sur une durée prolongée. Les effets nocifs apparaissent généralement dans les 24 heures suivant l’exposition. La gravité des effets nocifs est déterminée par l’intensité de l’irradiation, la durée de l’exposition et le cumul des expositions consécutives.
L’installation et l’utilisation des produits UV-C doivent donc être réservées aux professionnels ayant reçu une formation spécifique sur les risques des rayonnements UV-C ainsi que sur les mesures de sécurité requises par la loi afin de protéger adéquate-ment les humains, les animaux, les plantes et l’environnement.

En savoir plus sur Ledvance.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.