Rendre intelligents des locaux commerciaux existants

Il est plus facile qu’on ne le pense pour les nouvelles technologies de révolutionner les vieux bâtiments

Tribune de Byron BeMiller*.

L’ère des bâtiments intelligents est arrivée. L’Internet des objets (IoT) est en train de transformer les locaux commerciaux du monde entier, en introduisant de l’intelligence dans le BTP, ce qui permet de réduire les coûts opérationnels et de faire évoluer la gestion des bâtiments.

Selon les dernières estimations, il y avait plus de 790 millions de dispositifs LPWAN (réseau étendu basse consommation) en service dans l’immobilier commercial mondial, contre 71 millions il y a quatre ans à peine.

L’adoption d’une technologie LPWAN avancée peut convenir aux bâtiments modernes, où le partage des données via des réseaux de communication sophistiqués est courant, mais qu’en est-il dans le cas d’une propriété plus ancienne, construite avant l’ère de l’Internet ? Et si votre structure a des murs très épais et que la mise en place d’un quelconque réseau nécessite des travaux très coûteux pour installer tous ces capteurs dont dépendent les bâtiments intelligents, sans parler des kilomètres de câbles à installer (et à surveiller) ?

Il n’est pas difficile d’imaginer les investissements considérables qu’un tel projet implique. Pire encore, qu’en est-il du coût de la maintenance ou d’une extension ultérieure du réseau IoT dans les locaux si elle s’avère nécessaire ?

Bien entendu, rendre les locaux commerciaux « intelligents » apporte une foule d’avantages intéressants, notamment une utilisation plus efficace des ressources, ainsi que la possibilité d’être averti en temps réel d’un problème survenant, ou de surveiller et de contrôler l’ensemble des systèmes centraux du bâtiment. Il peut s’agir de systèmes de chauffage, de climatisation, de détection d’incendie, de gestion des ascenseurs, de prédiction de pannes, etc. Dans un immeuble de bureaux, un système IoT basé sur des capteurs de bureau, des capteurs de présence et des capteurs de confort, permet de surveiller la qualité de l’air, les niveaux de CO2, les niveaux de bruit, les températures et l’éclairage. Des capteurs installés dans les salles de réunion permettent d’améliorer l’efficacité énergétique, tout en augmentant les taux d’occupation, ce qui peut littéralement réduire de plusieurs millions les coûts d’exploitation annuels.

Tout cela est très intéressant, mais comment faire dans des locaux commerciaux existants ? Heureusement, il existe une alternative très économique au cauchemar du câblage décrit plus haut, qui non seulement est facile à déployer dans des bâtiments existants, mais qui peut aussi réduire considérablement les investissements par rapport à la construction de locaux neufs. Grâce à la de la technologie radio, cette méthode totalement sans fil de création de réseau LPWAN dans des locaux existants permet d’envoyer des signaux sécurisés à travers des environnements denses, à des distances pouvant atteindre 50 km.

La beauté d’un tel système est que les capteurs sans fil, qui ne mesurent que 38 mm, peuvent être installés n’importe où dans les bâtiments, même dans les endroits les plus difficiles d’accès. Avec une durée de vie opérationnelle pouvant atteindre 10 ans, tout en utilisant des piles peu coûteuses, y compris des piles boutons, le remplacement fréquent des capteurs n’est plus un souci. Etant donné que les réseaux étendus longue distance (LoRaWAN) fonctionnent dans le monde entier selon des normes ouvertes et avec une fiabilité éprouvée, il n’y a pas lieu de s’inquiéter de coûts d’exploitation élevés, ni de mises à niveau coûteuses.

Que les locaux soient des bureaux, des commerces, des musées ou des hôtels, l’installation d’un réseau de communication de données privé ou public aujourd’hui n’a aucune raison d’être compliquée. De la même manière, les réseaux LoRaWAN peuvent facilement fonctionner séparément des réseaux informatiques des entreprises, ce qui les rend économiques et sûrs à mettre en œuvre.

Cependant, même en tenant compte de tout ce qui précède, l’installation d’un réseau LoRaWAN peut toujours paraître fastidieuse. Pour le plus grand bonheur des installateurs, cette tâche est désormais facilitée par un « kit pour bâtiments intelligents » qui permet d’apporter l’intelligence dans des locaux commerciaux existants, sans aucune expertise dans les technologies IoT.

Pour l’essentiel, ce kit est une collection d’outils portables basés sur la technologie LoRa, qui permet aux installateurs de mettre en œuvre des capteurs capables de surveiller les portes et les fenêtres, la présence dans les bureaux et autres pièces, et les conditions environnementales, ou encore de détecter les infiltrations d’eau. Dans le kit se trouvent plus de 20 capteurs, 2 passerelles et un routeur 4G global, qui peuvent tous être configurés et gérés à l’aide d’un logiciel PC facile à utiliser. Grâce à ce kit convivial, les installateurs peuvent démarrer une installation de bâtiment intelligent, puis l’étendre à leur rythme et à leur convenance, sans se laisser décourager par la nature technique des technologies IoT.

Partir de zéro avec un nouveau bâtiment n’est pas la seule manière d’obtenir des locaux commerciaux « intelligents ». Quelle que soit la taille du bâtiment, grâce à des dispositifs LoRa faciles à déployer, il existe désormais un moyen très économique et très efficace de profiter des avantages de l’intelligence dans des locaux anciens.

 

*Byron BeMiller est Directeur des Applications pour Bâtiments Intelligents, Groupe Produits sans fil et Détection, Semtech Corporation

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.