Cédric Mazet, Cogelec/Intratone : « Notre solution est dans l’air du temps »

Cédric MAZET responsable marketing Cogelec-Intratone

Pour tous les professionnels de l’habitat collectif, Intratone évoque l’interphone sans fil. Cédric Mazet, Responsable marketing de Cogelec/Intratone, fait le bilan de 2020 et commente les nouveaux projets du fabricant français.

 

Beaucoup d’entreprises ont souffert en 2020. Comment se portent Cogelec et Intratone ?

Cédric Mazet – L’ensemble du groupe Cogelec est en croissance et le bilan est très positif. Sur l’ensemble des marques du groupe, notre chiffre d’affaires est en hausse de +1,2 %. Pour nous, l’avenir est radieux sur le plan financier et institutionnel. Nous continuons à prendre des parts de marché à l’interphone filaire. Notre solution est dans l’air du temps et la situation sanitaire fait que l’on se tourne encore plus vers des solutions comme la nôtre, qui ne nécessitent pas de poser des combinés dans les logements.

Avec Intratone, qu’il y ait 50, 100 ou 200 logements sur une résidence, ce sera le même temps de chantier puisqu’on intervient seulement en bas de l’immeuble avec l’interphone. En filaire, pour chaque logement, il faut plusieurs dizaines de minutes pour installer un combiné et le câbler. Sans compter le temps passé à prendre les rendez-vous avec les occupants.

En termes de gain de temps et de productivité, l’interphone Intratone est la solution idéale actuellement. On considère que l’interphone GSM représente aujourd’hui 30 % du marché. Sur la rénovation, le GSM est maintenant dominant et c’est du gagnant-gagnant.

En dehors de l’interphone, quelles sont vos nouveautés ?

C.M – Le tableau d’affichage se démocratise, l’affichage digital dans les halls d’immeuble devient incontournable. Nous proposons maintenant une solution complète pour le hall connecté. Nous avons des étiquettes de boîtes aux lettres connectées, autonomes en énergie. On peut donc vraiment administrer tout le hall d’une résidence sans se déplacer, depuis notre site Internet ou l’application mobile. Et nos solutions de financement sont intéressantes pour toutes les typologies de clients. Avec notre contrat Jumbo, par exemple, un tableau revient à 8 € par mois pour toute la résidence. Divisé par le nombre de copropriétaires, c’est vraiment infime. Une résidence s’équipe quasiment gratuitement d’un tableau d’affichage.

Nous proposons aussi Kibolt, une clé intelligente et un cylindre de serrure au potentiel énorme. Ils atteindront, je pense, leur vitesse de croisière en 2022. Quelques centaines de cylindres sont déjà en test en France. L’innovation majeure de Kibolt, c’est que le cylindre (qui remplace un cylindre standard en 5 minutes) n’a pas besoin d’être alimenté électriquement, donc la porte non plus. Mais il y a une pile dans la clé qui s’insère dans le cylindre : elle transmet suffisamment d’énergie pour ouvrir la porte et pour mettre à jour le cylindre avec les dernières informations de contrôle d’accès. Par exemple, si vous avez une clé verte et une clé rouge et que vous perdez la rouge, vous la désactivez sur le site Internet. Et quand vous insérez la clé verte dans le cylindre, ça ouvre non seulement la porte mais ça transmet aussi l’information pour désactiver la clé rouge.

Enfin, pour le résidentiel privé, nous annonçons pour l’été un nouveau kit villa GSM, en 4G, vidéo, avec une caméra grand angle.

Cogelec s’engage sur le marché du tertiaire et des collectivités, mais pas sous la marque Intratone. Pourquoi ?

C.M – 2021 verra effectivement le lancement d’une nouvelle gamme pour les collectivités et le tertiaire, sous une marque différente : Rozoh. Nous avons repensé nos solutions, notre matériel et notre site de gestion, avec notamment une nouvelle interface, une gestion par utilisateur. Rozoh n’est pas seulement de l’Intratone pour les PMI ou les collectivités, c’est vraiment une offre et une marque à part entière. Ce sera une activité forte sur 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.