CYME propulse l’habitat durable dans le monde d’après !

Tout à la fois concepteur et constructeur, parfois même promoteur, CYME arrive dans l’univers du bâtiment avec une proposition singulière. Sa vision de l’habitat durable détonne, tant d’un point de vue structurel qu’esthétique.

Son concept balaie les idées reçues autour de la conception modulaire et ouvre de nouveaux champs des possibles aux particuliers, aux collectivités territoriales et aux professionnels de l’immobilier. Sur un marché locatif privé français en forte pénurie d’offres de qualité, notamment dans les villes de taille moyenne, CYME construit de façon responsable, loue et vend des logements durables, modulables et mobiles, adaptés aux territoires sur lesquels ils sont implantés. Son projet pilote de résidence étudiante à Bourges, qui sera livré en mai prochain, témoigne de cette innovation.

Donner à voir une autre image de la construction modulaire
Au sortir du premier confinement, 5 profils aujourd’hui associés-fondateurs se sont réunis (entrepreneur, architecte, constructeur, financier et créatif), pour créer CYME autour de leur vision de l’habitat durable. La jeunesse de l’entreprise n’entame en rien la qualité de sa proposition : une offre clé en main de lieux de vie évolutifs et éco-conçus, à la fois esthétiques, durables et de qualité. Au contraire, c’est avec une vision neuve de la construction responsable que cette société arrive sur le marché, bien décidée à casser les codes d’un modèle qui, selon ses dirigeants, est aujourd’hui insuffisamment promu et valorisé : celui de la conception modulaire en bois, hors-site.
La modularité et la personnalisation de ses modèles rendent CYME totalement agnostique en matière de réalisation. L’entreprise est capable de répondre à toutes sortes de problématiques : de la simple extension chez un particulier au logement collectif pour un acteur public ou privé (crèches, résidences étudiantes, hôtellerie, salles de classe…), ainsi que pour les entreprises du tertiaire (bureaux, boutiques éphémères, points de vente …).

Une technologie brevetée qui fait déjà ses preuves
Là où l’ancien représente des contraintes pour les occupants (rénovation thermique, coûts d’entretien, manque de luminosité, etc.) et où le neuf en construction classique apparaît encore froid et dénué de charme, le modulaire bois apporte des potentiels de flexibilité et de réactivité adaptés aux enjeux actuels. Outre les considérations environnementales inhérentes à un tel projet, ce marché est aussi porté par un impératif en termes de délais de construction, toujours raccourcis, auquel la préfabrication est en mesure de répondre.
Pour la conception de ses bâtiments, individuels comme collectifs, CYME recourt au système constructif breveté Silvalta, adapté aux normes de la nouvelle RE2020 et inspiré du fuselage des avions. Cette technique éprouvée et largement répandue dans le monde, permet la construction de bâtiments jusqu’à 14 étages, à partir de modules en ossature bois extrêmement performants, dont la rigidité permet le transport complètement aménagé. Ce procédé, qui n’a rien de nouveau en soi, est ici révolutionné par une approche esthétique et mobile unique, qui le sort irrésistiblement de son rôle purement fonctionnel.
Surtout, CYME se veut synonyme d’évolutivité, de durabilité et de mobilité. Chaque module peut être déplacé si besoin au cours de sa vie, autorisant des usages temporaires de terrains, mais évitant également charges et nuisances liées à la démolition.

Un projet géré de A à Z
C’est en Auvergne, nichée au cœur de forêts gérées durablement où elle s’approvisionne que CYME conçoit et fabrique ses modules. Les ossatures bois sont réalisées dans l’Allier, au sein de son nouvel atelier construit pour le projet. Acheminés par camions, ces modules sont ensuite grutés directement sur le chantier.

Maisonnette aux étoiles Pyrénées © CYME- Agustin Piña

CYME est en mesure d’intervenir sur tout ou partie d’un projet : design, maquette BIM, fabrication, construction, promotion, aménagement intérieur (mobiliers conçus ou recyclés, jusqu’à la vaisselle). Des projets sur mesure et clé en main, qui sortent de terre en 2 fois moins de temps qu’une construction traditionnelle et pour un coût inférieur estimé par CYME de 20 % à matériaux équivalents, grâce à des processus rationnalisés, internalisés au maximum, et à la neutralisation des aléas climatiques liée à la conception en atelier.
Cette production permet également une réduction importante des nuisances de chantier, puisque 80 % du travail est réalisé hors-site. Enfin, le recours à la maquette numérique (BIM) permet des visualisations et des prévisions jusqu’alors inaccessibles, limitant les erreurs et, par extension, le volume de déchets.

À Bourges, la première résidence CYME s’élève
Les constructions CYME soignent les apparences. Avec leurs matériaux durables (bois, verre, métal), voire biosourcés, ainsi que leur design qui se fond dans leur futur environnement, elles cumulent confort, qualité et esthétique. De grandes baies vitrées habillent les façades, tandis que les toits-terrasses se végétalisent. À Bourges, CYME pilote, conçoit et promeut actuellement son tout premier projet d’habitat collectif, qui se veut le témoin de son savoir-faire et des avantages de la construction modulaire.

Résidence CYME Lahitolle face sud © CYME- Agustin Piña

Cet ensemble de 14 logements, allant du T1 au T3 duplex, situé à moins de 500 m du nouveau centre universitaire de la ville, se présente comme un archipel d’habitats, de densité et de hauteur modérées, empruntant un terrain largement végétalisé. Le bâtiment est réalisé en ossature bois et doté d’aménagements de grande qualité. Le jardin sera ouvert à l’ensemble des résidents et des cultures pourront y être pratiquées. Les appartements, tous traversants et orientés vers le sud, bénéficieront d’un accès aux toits-terrasses végétalisés, offrant une belle vue dégagée sur la cathédrale Saint-Étienne. Un espace laverie sera également à la disposition des habitants, ainsi qu’un hangar à vélos. L’ensemble se veut curieux et inventif, végétal et sensible à son environnement, chaleureux et sociable. Livraison des lots prévue en mai 2022.
« Qu’il s’agisse de logements collectifs, de maisons individuelles ou d’espaces de bureaux, chacune de nos réalisations vise un seul objectif : contribuer à la qualité de vie et au bien-être des usagers. Nous sommes convaincus que la construction en modules ossature bois représente une solution pour construire plus vite et de façon plus durable, les logements dont la France a impérativement besoin », souligne Aurélien Dahan, cofondateur et responsable du développement de CYME.

Crédits photos :
Maisonnette aux étoiles Pyrénées © CYME- Agustin Piña
Résidence CYME Lahitolle face sud © CYME- Agustin Piña

En savoir plus : https://www.maisoncyme.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.