Qualifelec, acteur de la transition énergétique

Thierry Schott, président de Qualifelec

Lors de son élection, en juin 2021, Thierry Schott, président de Qualifelec, a inscrit la promotion de la qualification et des entreprises qualifiées comme axe primordial de sa mandature.

Aujourd’hui, il prend la parole au sein de La Revue du Trombinoscope, magazine d’information professionnelle du monde politique, diffusée auprès des décideurs politiques et économiques de premier plan.

Dans un entretien, que nous vous proposons en intégralité, Thierry Schott met en avant le rôle essentiel des entreprises du génie électrique, énergétique et numérique qualifiées, au service de la transition écologique des bâtiments. Il rappelle notamment que « la qualification est, à la fois une preuve d’expertise du professionnel du génie électrique et un gage de confiance pour le consommateur. »

Avec cette prise de parole, le Président positionne Qualifelec comme un acteur essentiel de la transition énergétique.

Entretien avec Thierry Schott, président de Qualifelec

Comment les entreprises du génie électrique peuvent-elles participer à l’amélioration énergétique du bâtiment ?

C’est un peu comme en médecine : il y a le curatif, mais le plus important c’est le préventif. Quand on parle rénovation énergétique des bâtiments, on pense spontanément à l’isolation ou à l’installation de nouveaux équipements plus économes en énergie. Mais, on oublie trop souvent un autre volet, tout aussi important : le pilotage du bâtiment. En effet, c’est à travers le contrôle et la régulation des différents équipements qu’on peut éviter les dérives de consommation, transmettre des données pour sensibiliser les occupants à l’écoresponsabilité et connecter le bâtiment avec son environnement. Et c’est là que les entreprises du génie électrique interviennent.

Pourquoi faut-il avoir recours à des entreprises qualifiées en matière de rénovation des bâtiments ?

La qualification est, à la fois, une preuve d’expertise du professionnel du génie électrique et un gage de confiance pour le consommateur. La mission de Qualifelec, organisme de qualification du génie électrique créé en 1955, est d’évaluer les compétences et la capacité d’une entreprise par rapport à des exigences de qualité.

Grâce à son réseau, Qualifelec est devenu un acteur de premier plan de la transition énergétique et un partenaire écouté des pouvoirs publics et de l’ensemble des parties prenantes du marché.

Qualifelec compte aujourd’hui 7.000 entreprises qualifiées. Elles sont réparties sur l’ensemble du territoire et couvrent tous les domaines du génie électrique, énergétique et numérique.

Le recours à des entreprises qualifiées permet d’avoir accès à des solutions techniques sécurisées, fiables et performantes. Le client sait qu’il a affaire à des professionnels de qualité qui lui permettront de réaliser des économies d’énergie, dans une période où le pouvoir d’achat est une préoccupation importante.
Quels sont les exemples concrets d’intervention des entreprises qualifiées du génie électrique dans les bâtiments durables ?

Le bâtiment doit répondre aux nouveaux usages de ses occupants et à leurs préoccupations environnementales. Avec le développement de la mobilité électrique, notamment, les pouvoirs publics ont fixé des objectifs ambitieux d’équipement du territoire en points de recharge des véhicules électriques.

Dans les logements individuels ou collectifs, l’installation d’infrastructures de recharge adaptées suppose une prise en compte de l’environnement électrique autour de ces équipements.

Le savoir-faire des professionnels électriciens est indispensable pour répondre aux normes de sécurité en vigueur, qui garantissent la protection de l’usager.

Qualifelec a été le premier organisme de qualification à proposer, dès 2015, la reconnaissance de la compétence en IRVE. Le législateur a, par la suite, reconnu l’importance de la qualification dans cette activité et l’a rendue obligatoire en janvier 2017.

Aujourd’hui, Qualifelec participe à l’accélération du déploiement des IRVE sur l’ensemble du territoire national, en veillant à la sécurité, la qualité et à la performance des installations.

Vous êtes également engagé, en tant que Président de Qualifelec, sur la maintenance des équipements électriques dans les bâtiments. Quelles sont les actions concrètes que vous menez en la matière ?

Les professionnels électriciens qualifiés sont des interlocuteurs privilégiés des consommateurs. Ils sont, certes, impliqués dans la rénovation mais aussi dans la maintenance des différents équipements électriques.

Qualifelec s’est donc, naturellement, positionné comme un partenaire des pouvoirs publics dans le cadre de la labellisation des réparateurs, prévue par la loi anti-gaspillage et économie circulaire (loi AGEC) votée en 2018.

Le recours aux professionnels qualifiés du génie électrique dans la mise en œuvre du fonds de réparation serait, là encore, un gage de confiance pour les consommateurs, et un puissant outil de soutien en faveur de la relance de l’activité dans les territoires.

Pour toutes ces raisons, nous invitons les décideurs publics, quels qu’ils soient, à considérer davantage l’enjeu de la qualification des professionnels du génie électrique énergétique et numérique, à la promouvoir et à la prescrire auprès des partie-prenantes concernées.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur : qualifelec.fr et pros.qualifelec.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.