B. Johnson, R. Koeken et D. Turk, ABB datacenters : « Le développement de nos produits s’articule autour de la vitesse de mise en service, de la performance et de l’empreinte environnementale. »

De gauche à droite : Brian Johnson, Global Head of Datacenters Solution, Danel Turk, Solutions Generation Manager, Datacenters et Robin Koeken, Europe Region Leader of Datacenters Solution, ABB. © J3E

À l’occasion du salon Data Centre World, ABB présente ses innovations dans le domaine des datacenters, avec une nouvelle gamme d’alimentations sans interruption plus performante, un tableau électrique plus sûr et plus efficace, ou encore un commutateur de transfert automatique pour fiabiliser la redondance des systèmes électriques. Brian Johnson, Global Head of Datacenters Solution, Robin Koeken, Europe Region Leader of Datacenters Solution et Danel Turk, Solutions Generation Manager, Datacenters nous présentent les nouveautés du fabricant et reviennent sur les enjeux du marché des datacenters dans les années à venir.

Quel est le positionnement d’ABB sur le marché des datacenters ?
Brian Johnson_Le marché des datacenters est très stratégique pour ABB. Nos offres et notre savoir-faire sont tout à fait adaptés à ce marché, qu’il s’agisse de distribution haute et moyenne tension, d’équipements pour optimiser le fonctionnement des installations. Notre gamme de produits couvre un large segment du marché et nous proposons principalement des solutions standardisées. ABB est connu dans le monde entier et nos produits font l’objet d’adaptations selon les particularités des différents marchés.

Robin Koeken_Nous mettons à profit les 125 ans d’innovation d’ABB au service des acteurs des datacenters. L’essentiel n’est pas dans les technologies, mais dans les équipes qui travaillent au quotidien pour les améliorer. Enfin, 80 % des coûts des datacenters sont opérationnels et nous nous devons de proposer des services à valeur ajoutée pour réduire cette part, en veillant à prendre en compte l’ensemble des particularités des différents marchés mondiaux

L’alimentation sans interruption (ASI) MegaFlex DPA, avec un rendement pouvant atteindre les 97,4 %.

Quelle est votre stratégie et vos orientations sur le marché européen ?
Brian Johnson_Le marché européen va de l’Islande à Israël. Notre objectif sur ces marchés est de parler à nos clients finaux. La plupart des acteurs ne sont pas locaux, mais globaux, à l’image des grands hébergeurs. Nos solutions sont connues pour leur fiabilité, ce qui améliore la confiance des clients dans nos produits. Nous veillons également à réduire l’empreinte carbone de nos produits et nous aidons nos clients à opter pour des solutions plus performantes. Notre objectif est de faire évoluer les datacenters de nos clients. Le marché européen est très intégré, avec une grande diversité d’acteurs, comme les intégrateurs, les fabricants d’équipements d’origine (OEM), les fabricants d’ensembles, les sociétés de conseil… La force d’ABB est de pouvoir accompagner toute la chaîne de valeur et toutes les parties prenantes et de pouvoir intervenir aux différents stades des projets. Depuis la phase d’étude et d’ingénierie, en passant par l’approvisionnement et l’installation, jusqu’à l’exécution et l’exploitation du DataCenter.

Robin Koeken_Le marché européen se constitue de pays très variés, avec des façons de faire différentes. Il est donc essentiel de proposer des solutions standardisées, et adaptées à chacun de ces marchés nationaux, « Think Global Act Local ». Cette standardisation adaptée permet d’augmenter les vitesses de déploiement de nos solutions. Nos offres, comme l’E-house qui est une solution intégrée, préfabriquée et standardisée, permettent de simplifier l’intégration, les interfaces et la maintenance, pour un retour sur investissement rapide, et un gain de temps en termes d’ingénierie et de déploiement pour nos clients. Les temps de livraison des projets ont réduit de manière significative ces dernières années, passant de plusieurs années, à deux ans, pour aujourd’hui atteindre les neuf mois. Les acteurs de la colocation tirent leur parti de ces temps de mise en service réduits, qui permettent aux clients de se focusser sur leur métier c’est-à-dire de s’occuper du taux de remplissage de leurs serveurs, et du déploiement de leurs services IT.


La tendance est à la digitalisation de la gestion des datacenters, pour améliorer la performance, coordonner l’intervention des différents acteurs et gérer toujours plus d’équipements.

Robin Koeken, Europe Region Leader of Datacenters Solution.

Pouvez-vous présenter vos nouveaux produits et vos innovations majeures ?

Le tableau électrique NeoGear réduit l’encombrement de l’ordre de 25%, par rapport aux tableaux conventionnels.

Danel Turk_Le développement de nos produits s’articule autour de la vitesse de mise en service, de la performance et de l’empreinte environnementale. Sur le salon Data Centre World, nous avons présenté la solution MegaFlex DPA, la meilleure ASI (Alimentation sans interruption) de sa catégorie en termes de performance, avec un rendement pouvant atteindre les 97,4 % et en termes d’encombrement, car elle est 45 % plus compacte que les modèles de puissance égale disponibles sur le marché. Par ailleurs, nous avons lancé le tableau électrique NeoGear, qui réduit l’encombrement de l’ordre de 25%, par rapport aux tableaux conventionnels tout en dissipant 20 % de chaleur en moins. Son système de jeu de barres innovant en fait l’une des solutions de distribution les plus sures, les plus compacts et les plus efficients du marché. Une autre innovation est le commutateur de transfert automatique (ATS) TruONE, qui intègre le commutateur et le contrôleur dans une seule et même unité, pour délivrer la puissance critique à tout moment. Enfin, nous avons revu nos gammes de produits de refroidissement pour supprimer le SF6, les rendre plus compactes et intégrer du HFC, moins polluant.

Le commutateur de transfert automatique (ATS) TruONE, qui intègre le commutateur et le contrôleur dans une seule et même unité.

Quels sont les enjeux des datacenters pour les années à venir ?
Robin Koeken_La tendance est à la digitalisation de la gestion des datacenters, pour améliorer la performance, coordonner l’intervention des différents acteurs et gérer toujours plus d’équipements. En cas de panne ou de dysfonctionnement, les solutions de maintenance digitalisées permettent de réduire considérablement les temps d’intervention et de remise en marche, grâce à une meilleure visualisation de l’infrastructure. Les solutions de réalité augmentée offrent également des cas d’usages très intéressants, notamment pour la maintenance, tout comme le BIM GEM (Gestion, exploitation, maintenance).

Brian Johnson_ABB a développé son savoir-faire dans le domaine de l’Industrie, avec des contraintes de performance et de continuité de service semblables à celles des datacenters. Comme le marché s’est industrialisé à très grande vitesse, nous sommes en mesure d’apporter notre savoir-faire dans ce domaine. Enfin, le pilotage des infrastructures au plus près des besoins et des usages est de plus en plus essentiel pour améliorer la performance des datacenters et optimiser les coûts d’exploitation.

Danel Turk_Il est essentiel d’intégrer aux solutions DCIM le BMS (Building management system), le EMS (Energy management system) et le PMS (Power management system) pour donner une vision globale de l’installation et apporter des bénéfices à l’opérateur. Cette gestion centralisée est clé pour un pilotage fin des installations et pour intégrer d’autres systèmes, notamment des énergies renouvelables. Cette grande complexité des systèmes doit en revanche s’accompagner de solutions de gestion et de visualisation plus simples et plus ergonomiques pour les exploitants.

Propos recueillis par Alexandre Arène

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.