Pourquoi recommander la PAC hybride gaz à ses clients ?

Crédit photo : Association Française du Gaz

À l’heure de la transition énergétique et dans un contexte tendu sur le marché de l’énergie, pour faire du bien à la planète et au portefeuille de leurs clients, les installateurs ont tout intérêt à les encourager à consommer moins et mieux. Comment ? En recommandant un mode de chauffage alliant confort thermique et économies d’énergie, la PAC hybride gaz répond à ce double enjeu.

L’une des missions de l’Association Française du Gaz (AFG) est d’encourager l’utilisation de modes de chauffage qui améliorent l’efficacité énergétique. Certains, comme la PAC hybride sont dotés d’atouts clés permettant d’opérer des économies d’énergie considérables dans le secteur du bâtiment très énergivore. C’est pourquoi nous lançons une page internet dédiée pour présenter à la fois aux professionnels et au grand public les avantages de cet équipement pour la planète, le réseau électrique et les utilisateurs ” indique l’Association Française du Gaz.

La PAC hybride coche beaucoup de cases

Faibles émissions de carbone, confort garanti en période de froid, investissement et factures énergétiques optimisés, sécurité de service et maturité technique… La PAC hybride coche beaucoup de cases. En prime, elle est éligible à l’ensemble des aides à la rénovation, c’est pourquoi les installateurs ont tout intérêt à proposer ce type d’équipement à leurs clients.

Des atouts techniques

La pompe à chaleur hybride associe deux énergies : une pompe à chaleur électrique classique air/eau de petite puissance (4 à 6 kW) et une chaudière à très haute performance énergétique (THPE). Le fonctionnement est optimisé grâce à un dispositif de régulation intelligent qui détermine en temps réel l’énergie la moins chère : électricité ou gaz en fonction des températures extérieures. Cette solution moderne et renouvelable apporte une garantie de fonctionnement en hiver et beaucoup de confort.

Mature et fiable cette solution s’adapte à toute configuration de maison. En étant bi-énergie, le PAC hybride gaz, offre une plus grande sécurité face au risque de panne. Elle est facile à dimensionner et tout aussi simple à installer qu’une PAC classique. Très compacte, l’unité intérieure prend facilement la place de l’ancienne chaudière.

Une solution bien adaptée à la rénovation

La mixité des énergies offre beaucoup d’avantages en particulier dans les logements anciens dans lesquels il n’est pas simple de réduire les émissions de carbone sans compromettre le confort thermique en période de froid. La PAC hybride gaz permet de tirer parti de chaque sous-système, chaudière ou PAC. La régulation intelligente peut ainsi mobiliser l’un et/ou l’autre mode énergétique afin de minimiser soit la facture, soit les émissions de CO2, ou encore la consommation d’énergie primaire.

Un coût d’investissement facilement rentabilisé

Cet équipement moins cher qu’une pompe à chaleur traditionnelle est éligible aux aides de l’État en faveur de la rénovation énergétique (CEE, MaPrimeRénov). Pour les foyers les plus modestes, elles peuvent couvrir en grande partie le coût des travaux de fourniture et de pose de l’équipement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.