Activ Body 4 de Damart Sport

J’ai eu la possibilité de tester le tee-shirt manches longues Activ Body intégrant le célèbre textile Thermolactyl, créé en 1953. Dans mes souvenirs d’enfant, je portais l’hiver un sous-vêtement blanc pour toujours avoir chaud. Pour casser l’image un peu vieillissante de l’imaginaire collectif, Damart a créé en 2008 Damart Sport, dédiée aux pratiques sportives extérieures. J’ai testé ce tee-shirt dans la peau d’un professionnel travaillant en extérieur ou dans des intérieurs non chauffés. Et j’avoue avoir été très agréablement surpris.

Confort absolu
Bien souvent, pour travailler l’hiver au frais, voire au froid, nous mettons des Lycra. Après avoir monté plusieurs fois les escaliers pour remonter tout le matériel du chantier, la sensation d’humidité, puis de froid nous saisit. Avec Damart Activ Body 4, le confort est incroyable. C’est d’ailleurs la première chose qui marque quand on l’enfile. Le tee-shirt est extrêmement agréable à porter. On est enveloppé d’une couche de douceur très près du corps, et l’absence de coutures le fait vraiment oublier. Pour ma part, le M taillait un peu serré et le L aurait été préférable. J’ai particulièrement apprécié que le dos soit suffisamment long pour ne pas être à l’air en travaillant penché. Franchement, difficile de faire mieux comme confort.

Véritable chaleur
En position statique, je ne ressens pas l’efficacité du tissu Thermolactyl, mis à part son confort molletonné. Mais dès que je m’active, j’ai l’impression que le tissu réagit et emmagasine la chaleur pour la restituer. Le petit col cheminée protège vraiment bien le cou, sans serrer, et empêche la fraîcheur de s’immiscer.

Pas d’odeurs
Un traitement antibactérien résistant au lavage a été pensé pour supprimer les mauvaises odeurs liées à la transpiration. Après plusieurs essais, effectivement, je n’ai pas senti d’odeurs de transpiration, contrairement au Lycra.

Parfait aussi pour le sport
Le produit étant estampillé Damart Sport, j’ai eu envie de le tester lors d’un footing en décembre et janvier, le soir par temps humide à 0°. Eh bien, je l’ai porté sans coupe-vent. Et pour finir, j’ai été agréablement surpris que plusieurs personnes de mon club me demandent la marque, le trouvant sympathique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.