Collection Pinault, Paris, éclairée par les projecteurs ERCO

Collection Pinault
Bourse de Commerce - Collection Pinault © Tadao Ando Architect & Associates, Niney et Marca Architectes, agence Pierre-Antoine Gatier. Photo Marc Domage

L’entrepreneur et multimilliardaire François Pinault expose déjà des œuvres de son imposante collection d’art privée dans deux musées de Venise. Il a maintenant fait appel à l’architecte japonais star Tadao Ando pour transformer la Bourse de commerce historique de Paris en salle d’exposition. Cet édifice de 1889 surmonté d’une coupole de verre a reçu une inclusion en béton apparent, autour de laquelle sont regroupées différentes galeries. Aura Studio a élaboré le concept d’éclairage des expositions temporaires d’art contemporain, pour lequel ERCO a fourni les projecteurs flexibles à LED sur rails conducteurs.

Entre le Louvre et le Centre Georges-Pompidou, l’imposant bâtiment circulaire de la Bourse de commerce accueille depuis le printemps 2021 les visiteurs de la collection Pinault. Érigé au XVIIIe siècle comme halle aux blés de forme circulaire, le bâtiment a reçu quelques décennies plus tard une coupole de verre avant de devenir la Bourse de commerce de Paris. De monumentales fresques murales datées de 1889, représentant le commerce mondial de la puissance coloniale France, surmontent le centre de la rotonde classée monument historique pour former un impressionnant panorama à 360 degrés. L’entrepreneur et mécène français François Pinault, à qui la Mairie de Paris a accordé un bail emphytéotique de 50 ans pour l’utilisation du bâtiment, a entièrement fait rénover ce dernier en respectant son caractère de monument historique. Sous l’égide de l’architecte japonais Tadao Ando et avec l’aide de l’agence locale NEM Niney et Marca Architects, la Bourse de commerce s’est transformée en véritable temple de l’art contemporain de qualité issu de la collection privée de François Pinault.

Tadao Ando ajoute à ce bâtiment chargé d’histoire une puissante architecture d’exposition en béton apparent

Pinault collection
Urs Fischer, Untitled, 2011 – Vue d’exposition, « Ouverture » / Exhibition view « Ouverture » – © Tadao Ando Architect & Associates, Niney et Marca Architectes, agence Pierre-Antoine Gatier. Photo: © Maxime Tetard

Le maître incontesté Ando a mis en œuvre un gigantesque cylindre de béton apparent de 30 mètres de diamètre sous la coupole de verre centrale. Haute de neuf mètres, cette inclusion à l’intérieur de l’enveloppe historique est conçue comme une construction temporaire qui pourra ainsi être démontée une fois le bail expiré. Elle crée dans le bâtiment existant un espace calme dédié à l’expérience de la contemplation de l’art et le sépare des accès et passages de circulation vers les différentes salles d’exposition. Tout au long de l’extérieur du cylindre de béton, des escaliers mènent aux galeries des étages supérieurs. Les sept galeries au total constituent une structure fascinante : aucune ne ressemble à l’autre quant à sa découpe, certaines disposent de hauteurs de plafond relativement basses tandis que d’autres font le double de hauteur. Les jeux de lumière naturelle diffèrent aussi beaucoup d’une salle intérieure à l’autre : certaines bénéficient d’une lumière abondante grâce à des ouvertures de grand format dans la façade, tandis que d’autres doivent s’accommoder de l’absence ou de très peu de lumière naturelle.

Un éclairage d’exposition flexible à base de rails conducteurs ERCO et de projecteurs LED répond à la complexité des conditions d’espace et de lumière naturelle

L’architecture très expressive ainsi que les fortes variations de lumière du jour entre les différentes galeries ont constitué un véritable défi pour les conceptrices lumière de l’agence parisienne Aura Studio. L’équipe de Vyara Stefanova et de Julia Kravtsova Levée est réputée pour ses éclairages de musée de très grande qualité. Elle a été chargée de développer un concept d’éclairage qui mette parfaitement en lumière non seulement l’exposition inaugurale de la Bourse de commerce – Pinault Collection Paris, mais qui puisse aussi s’adapter aux expositions temporaires qui suivront. La flexibilité maximale du système de projecteurs LED ERCO montés sur rails conducteurs, qui s’adaptent aux expositions changeantes grâce à des lentilles interchangeables, a su convaincre les conceptrices.

« Notre choix en faveur des outils d’éclairage LED ERCO dans toutes les zones de l’exposition a été guidé par leur qualité de lumière, par la sobriété de leur design, par leur précision en matière de températures de couleur et de stabilité des teintes (ellipse de McAdam), par leur efficacité et par leur fiabilité ainsi que par leur facilité d’utilisation », résume la conceptrice lumière Vyara Stefanova.

Vue d’exposition « Ouverture », Bourse de Commerce – Pinault Collection, Paris 2021 – Courtesy de l’artiste et de Bourse de Commerce – Pinault Collection. Photo Aurélien Mole

Le concept d’éclairage met en scène de manière conviviale les salles et les œuvres exposées dans un éclairage d’art aussi harmonieux que possible

L’équipe de commissaires d’exposition souhaitait que les salles et les œuvres qui y sont exposées bénéficient d’un éclairage attrayant et aussi naturel que possible ; Aura Studio y a répondu avec un éclairage d’art pratiquement homogène basé sur de la lumière blanc neutre. Cet éclairage pénètre dans les salles dans un dialogue finement ajusté avec la lumière naturelle, et se pilote via DALI. De plus, les conceptrices ont accentué certaines œuvres par une lumière blanc chaud qui les met subtilement en valeur. Les projecteurs et appareils à faisceau mural utilisés proviennent des gammes Parscan et Optec, ainsi que Pantrac. Les projecteurs eux-mêmes restent visuellement en retrait, avec leurs corps blancs montés sur un système de rails conducteurs également blancs, dans des salles d’exposition de type White Cube. Aura Studio voit dans la forme cylindrique des boîtiers une référence à l’architecture affirmée du bâtiment – le motif caractéristique du cercle imposé par le bâtiment circulaire historique et repris par la monumentale incrustation en béton de Tadao Ando.

Pinault collection
Galerie 3 – Exposition « Ouverture », 23 janvier 2021. Bourse de Commerce – Collection Pinault. © Tadao Ando Architect & Associates, Niney et Marca Architectes, agence Pierre-Antoine Gatier. Photo Aurélien Mole
Sherrie Levine, After Russell Lee, 2016 © Sherrie Levine – Richard Prince, sans titre (Cowboy), 2015 © Richard Prince, avec l’aimable autorisation de la Galerie Gagosian et de l’artiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.