Les bâtiments d’habitation collectifs intelligents une réponse aux enjeux sociétaux

Télétravail, livraison à domicile, mixité de populations et d’usage des immeubles avec du résidentiel et du tertiaire, les équipements doivent pouvoir servir les attentes de tous les résidents. Avec le doublement du nombre des personnes de 75 ans et plus à horizon 2070, le besoin d’adaptabilité des lieux de vie pour les personnes en situation de handicap est essentiel : l’habitat joue un rôle central dans le maintien à domicile des populations les plus fragiles. De manière générale, l’équipement des logements en solutions numériques permet de répondre aux attentes accrues en matière de sécurité et de confort.

Cap à l’ouest vers des logements sociaux numériques

Solinnov et Urmet s’associent pour le maintien à domicile

Afin de permettre aux seniors de rester le plus longtemps possible en autonomie chez eux, le bailleur Podeliha expérimente, à Angers, une solution développée en partenariat avec Solinnov et Urmet.

Cette alliance a permis de déployer des systèmes innovants transformant un habitat standard en maison connectée « bienveillante » œuvrant pour améliorer le confort, la sécurité et la qualité de vie des habitants. Concrètement ? Un ensemble d’équipements et de capteurs permet de connaître les habitudes de vie de chacun et vise à prévenir les accidents et incidents domestiques, tout en contribuant à la sécurité des personnes et des biens. Porte d’entrée restée ouverte, robinet qui coule trop longtemps, cuisson trop longue, chute, intrusion, etc. L’alliance des solutions Solinnov et Urmet permet d’agir rapidement grâce à un système d’alertes qui prévient en temps réel le résident ou la personne référente. Elle peut aussi, par exemple, couper l’eau ou l’alimentation de la plaque de cuisson si la situation est jugée préoccupante.

En parallèle, ce dispositif permet de réaliser des économies d’énergie grâce à une gestion très fine depuis une application développée par Urmet, disponible sur un smartphone ou une tablette.

Solution Homebook System

Le premier bâtiment social labellisé R2S résidentiel

Urmet a accompagné l’office HLM Angers Loire Habitat dans la digitalisation de la construction « L’Ilot Bellefontaine ». La demande du bailleur : lutter contre le manque d’interopérabilité entre les objets connectés des divers fabricants.

Sur trois lots de logements, un a été consacré à l’expérimentation, soit 22 appartements du T2 au T5, dont neuf équipés pour des personnes âgées. Au même titre que les autres acteurs de la construction, Urmet a appliqué les critères du label R2S résidentiel et a mutualisé son réseau IP et le réseau fédérateur de l’immeuble. Le fabricant a également permis d’accéder au logiciel du constructeur, via son moniteur d’interphonie. Un parfait exemple de la possible convergence de tous les systèmes Urmet.

Urmet lance un bouton poussoir sans contact

Urmet propose un nouveau bouton-poussoir main libre, le seul du marché ultra résistant  (IK10)  à être doté de deux technologies : manuel ou sans contact. Le résident qui sort du bâtiment, n’a plus besoin de toucher à quoi que ce soit, particulièrement en complément d’un accès motorisé : d’un simple passage à quelques centimètres du bouton de sortie, la porte s’ouvre. Si la détection est inopérante, suite par exemple à un acte de vandalisme, le bouton est toujours activable par pression (une obligation en sécurité incendie).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.