Socomec lance une nouvelle technologie exclusive de mise en service à distance pour les ASI Masterys de 10 à 40 kVA

Spécialiste de la coupure de sécurité, de la communication de sources, de la conversion d’énergie et de la mesure, le groupe alsacien Socomec annonce le lancement d’un nouveau service de mise en service à distance. Ce dernier garantit aux utilisateurs des systèmes Masterys 10-40 kVA le démarrage des onduleurs au moment opportun.

Ce service destiné aux installateurs et aux intégrateurs de systèmes apporte une facilité sans précédent dans la planification des interventions et améliore l’efficacité opérationnelle, en éliminant les contraintes traditionnellement liées au processus de mise en service.

Faisant appel à une technologie exclusive en instance de brevet, le nouveau service permet aux ingénieurs experts de Socomec d’accéder aux onduleurs à distance et de réaliser toutes les opérations nécessaires de mise en service – partout et à tout moment – en offrant le même niveau de qualité, de sécurité et de fiabilité que s’ils se trouvaient présents sur site. Les utilisateurs reçoivent également un rapport de conformité, qui équivaut à un certificat d’approbation du fabricant.

Romain Biju, Directeur France Assistance Technique chez Socomec, explique : « Grâce à cette nouvelle technologie, vous pouvez dire adieu aux conflits de planification, aux longues attentes et aux changements de dernière minute. La mise en service à distance vous permet de réduire le temps passé à travailler directement sur les onduleurs de vos clients en vous mettant en relation avec l’un de nos experts dès que vous en avez besoin. »

Le service se veut simple, rapide et assisté. Tout d’abord, il convient de procéder à l’installation de l’onduleur en étant guidé par l’application eWire de Socomec. Une fois l’installation terminée, celle-ci est validée par un spécialiste de Socomec. Ensuite, au moment voulu, eWire accompagne pas à pas l’utilisateur pour connecter à distance l’onduleur l’expert qui se charge alors directement de la mise en service, comme s’il se trouvait devant la machine.

« Le processus est sécurisé et fiable car il utilise les protocoles de sécurité les plus forts, l’accès aux onduleurs s’effectuant via des codes à usage unique (OTP) sur une liaison à la demande, temporaire et chiffrée. Nous assurons le même niveau de qualité que lors d’une mise en service sur site, avec le concours de spécialistes certifiés Socomec connectés à distance. Nous avons travaillé d’arrache-pied pour faire en sorte que le processus soit simple et totalement assisté, vraiment rapide et direct, en supprimant les formalités administratives traditionnellement associées aux opérations de mise en service », conclut Romain Biju.

Cette nouvelle méthode fait non seulement gagner du temps mais elle réduit l’empreinte carbone par rapport à une intervention classique sur site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.