Quels sont les endroits à isoler en priorité dans une maison ?

(c) DR

Une bonne isolation de votre domicile peut contribuer à améliorer son efficacité énergétique et son confort tout en réduisant considérablement votre facture d’énergie. L’isolation fournit une barrière entre l’intérieur et l’extérieur de votre maison pour réduire les pertes ou les gains de chaleur. Si votre maison est mal isolée, l’air froid peut s’infiltrer à l’intérieur de votre domicile et la chaleur peut s’échapper. Ce qui la rend inconfortablement chaude ou froide en fonction des températures extérieures.

L’isolation d’une propriété contribue à un meilleur contrôle de sa température, à réduire la pollution sonore, et à prévenir les dommages causés par l’humidité. Bien qu’il soit important d’isoler entièrement toute votre maison pour une efficacité énergétique et un confort optimaux, voici quelques-unes des zones les plus importantes à isoler.

La toiture
La toiture et les combles constituent la partie à isoler en priorité pour une habitation. C’est principalement parce que la chaleur monte naturellement et que 25 à 30 % de l’énergie s’échappe par le toit. Pendant l’hiver, cette déperdition de chaleur augmentera les factures d’énergie.
Il est donc conseillé de procéder à des travaux d’isolation qui correspondent à la nature des combles. Par ailleurs, qu’il s’agisse de procéder à l’isolation des combles perdus, aménageables ou habitables, optez toujours pour un isolant performant et de qualité.

Les murs
Tout comme la toiture, l’ajout d’isolant aux murs d’une maison peut réduire l’énergie nécessaire pour chauffer ou refroidir les pièces. Ainsi vous profiterez d’économie non négligeable au niveau de vos factures d’électricité.

L’isolation des murs permet d’éviter les pertes de chaleur à travers vos murs, surtout si vous n’isolez pas votre toiture. Isoler les murs peut être fait par l’intérieur ou par l’extérieur en fonction de vos besoins. Il est à noter que l’isolation murale est différente en fonction de la nature du matériau composant vos murs (béton, parpaing, ossature de bois, etc.). Il est à noter que les murs bien isolés peuvent donner aux résidents plus d’intimités, car ils atténuent mieux les sons.

Les planchers bas
Bien que la chaleur monte, les planchers bas représentent entre 7 à 10 % des pertes thermiques. C’est particulièrement le cas pour les planchers situés au-dessus de zones non chauffées comme les garages, les sous-sols ou vide sanitaire. Il est à noter qu’il peut s’agir d’une isolation par l’intérieur (en surface) ou bien d’une isolation par l’extérieur (au plafond du sous-sol ou du garage). L’ajout d’isolant, qui peut être pulvérisé, soufflé ou en matelas, peut aider à protéger l’air chauffé et refroidi généré par vos systèmes de chauffage et de climatisation. Pour votre information, les planchers isolés peuvent également aider à réduire le bruit. C’est particulièrement avantageux dans les maisons à plusieurs niveaux où les résidents vivent à différents étages.

Les fenêtres
De nombreux propriétaires omettent d’isoler leurs fenêtres. Pourtant, il s’agit d’un élément pouvant causer une perte d’énergie de chauffage entre 10 et 15 %. En vue d’améliorer les performances thermiques des fenêtres, plusieurs options sont à votre disposition.
Il est notamment possible :
• de changer les fenêtres par des modèles plus performants,
• d’ajouter une seconde fenêtre,
• de remplacer le simple vitrage pour du double ou triple vitrage,
• de poser un film plastique isolant sur le vitrage de la fenêtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.