Patricia Urquiola signe Almendra pour Flos, un rameau de lumière

Photo du luminaire Almendra de Flos

Almendra, de Flos, est un système luminaire modulaire personnalisable et extensible, conçu pour les intérieurs.

« L’amande (almendra en espagnol) est un organisme, explique Patricia Urquiola, une graine, une sorte de contenant ovale qui s’ouvre pour révéler le fruit qu’il contient. Pour Flos, j’ai imaginé un module en suspension inspiré par la forme de cette petite coque ouverte : une présence naturelle, mais qui est également mécanique, à la fois simple et poétique. Le module se compose d’une branche et de paires d’ailettes, qui font office de diffuseurs tout en évoquant l’amande. Il se décline en diverses configurations : les ailettes fixées directement à une branche, comme une amande, permettent le regroupement de plusieurs éléments arrangés verticalement ou horizontalement ; autre possibilité, la branche peut se scinder en deux ou trois ramifications, pour former dans l’espace une composition en toute légèreté. »

Almendra est un système luminaire modulaire personnalisable et extensible, conçu pour les intérieurs qui ont su saisir l’air du temps : des espaces où l’expérience lumineuse se rapproche des tendances du résidentiel par l’esthétique, l’ambiance et la sensualité qu’ils dégagent.

Almendra est un luminaire fonctionnel et performant, mais également doux et délicat, une lumière d’un confort absolu. Patricia Urquiola joue constamment sur la dualité entre technologie et nature. Dans sa démarche conceptuelle presque biophile, elle a imaginé un module dont la forme évoque celle des deux écales d’une amande en train de s’ouvrir, réunies par un axe central. C’est de ce centre que la lumière jaillit d’une source led pour se diffuser de manière homogène afin d’occuper l’intégralité de la surface ouverte. Le module, assemblé autour d’une tige linéaire ou courbe, se décline en une série de configurations différentes : trois, quatre ou six sources lumineuses, orientables vers le haut ou vers le bas.

Une technologie invisible

Alors que la tendance est à la dématérialisation des luminaires fonctionnels, les intérieurs actuels sont sans cesse à la recherche de luminaires avec une présence scénique forte, capables d’évoquer un univers et de créer une atmosphère chaleureuse. La simplicité de l’objet dissimule son raffinement technologique. L’épaisseur de la coque est réduite au maximum et la lumière provient d’une source led positionnée sur l’axe central, qui se diffuse de manière homogène le long des pétales latéraux grâce à un système de guidage optique (Edge Lighting technology).

Le résultat est un confort lumineux absolu, associé à la possibilité de positionner les ailettes vers le haut ou vers le bas, y compris sur le même appareil, pour obtenir ainsi différents éclairages avec le même système.

Des solutions qui limitent au maximum l’impact environnemental Le module Almendra a été conçu pour garantir un impact environnemental minimal, dans le prolongement des efforts constants engagés par Flos en faveur d’une production durable. Le choix des matériaux et le design (pensé pour le démontage) contribuent également à cet engagement.

Le module Almendra est fabriqué à partir de polycarbonate dérivé d’un sous-produit de l’industrie papetière : le tallolja, en suédois, ou huile de tall en français (huile de pin littéralement). Cette substance liquide visqueuse, produite naturellement lors de l’extraction de la cellulose du bois pour la fabrication du papier, est utilisée pour produire un polycarbonate avec toutes les caractéristiques de son équivalent traditionnel. Almendra est donc produit à partir d’un matériau issu de ressources renouvelables d’origine naturelle, mais qui ne monopolise pas inutilement les terres et les réserves d’eau avec des cultures spécifiques. Plutôt que de finir en déchet, cette matière peut ainsi être revalorisée en entrant dans un autre procédé de production, en accord avec les principes de l’économie circulaire.

L’intégralité du cycle de vie d’Almendra, depuis l’origine des matières premières jusqu’au traitement des déchets, est pensée en accord avec les critères stricts définis par les normes ISO en matière d’ACV (Analyse du cycle de vie). Cette particularité est rendue possible grâce à une conception qui n’utilise aucune colle pour l’assemblage des pièces, mais uniquement des vis, toutes invisibles, ce qui permet un recyclage simple de chaque pièce selon le matériau qui la compose. Ainsi, pour faciliter le traitement des différents éléments, les consignes de recyclage sont gravées sur le corps en aluminium ainsi que sur les pétales en polycarbonate. Enfin, la tige et la source lumineuse sur laquelle sont fixés les composants d’Almendra sont fabriquées à partir d’aluminium extrudé, 100 % recyclable.

Des couleurs inspirées par la nature

« En partant de la couleur de l’arbre, raconte la designer, j’ai proposé un vert mélangé à un bleu ciel, dans une version métallique qui raconte cette union entre nature et technologie (bleu Méditerranée). Dans la continuité de cette réflexion, nous avons choisi deux autres coloris d’inspiration arboricole : du blanc (blanc cassé) des fleurs à l’ocre des branches et des coques (avec une tonalité qui tend vers l’orange). »

Quant au lilas métallisé, c’est la déclinaison la plus « tendance » de la collection, une couleur que Patricia Urquiola affectionne tout particulièrement et qui lui semble représentative de la poésie de son design. Enfin, un coloris anthracite offre une variation plus « sol » du noir classique, qui n’existe tout simplement pas.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.