Analyse du risque foudre : quelle pertinence pour les installations non classées ?

Les normes sont indispensables et apportent des éléments positifs, mais il faut rester objectif et en voir les limites. La nouvelle réglementation impose aux sites ICPE (Installations classées pour la protection de l’environnement) la réalisation d’une ARF (Analyse de risque foudre), puis d’une ET (Étude technique). C’est une excellente chose que de vouloir sécuriser les sites dangereux, mais il faut regarder la réalité et observer si cette procédure est pragmatique et s’il est judicieux de l’appliquer aux sites non classés.

Article réservé aux abonnés : offre d'essai

Cet article est réservé aux abonnés. Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez vous inscrire gratuitement pour bénéficier d'une offre d'essai sans engagement de 3 mois.

Pour les abonnés, il suffit de vous connecter avec vos identifiants. Vous serez automatiquement redirigé vers cette page dés votre connexion. Si vous avez perdu vos identifiants, contactez nous pour les réinitialiser.