CES 2016 : la French Tech à l’honneur

Le stand LG au Consumer Electronics Show à Las Vegas (2010) (c) Creative Commons

Le salon Consumer Electronics Show a débuté ce matin à Las Vegas. Pendant 4 jours, l’événement high tech le plus attendu de l’année réunira sur 223 000 mètres carré les 3600 exposants qui auront l’occasion de faire découvrir leurs nouveaux produits. Concepteurs, fabricants, PDG des plus grands groupes de la filière high tech … Dans une démesure à la hauteur de sa ville d’accueil, le CES attend plus de 170 000 visiteurs, le record à battre de l’année dernière.

Sur le même sujet

Le nec plus ultra des innovations technologiques
Au programme, certaines technologies sont plus attendus que d’autres. Les progrès sur le marché des voitures autonomes en font un produit phare de cette nouvelle édition : si la plupart des constructeurs se donnent jusqu’à 2020 pour travailler sur un prototype, l’enseigne sud-coréenne Kia a annoncé vouloir commercialiser une voiture entièrement autonome d’ici 2030.
Les montres connectés connaissent aussi une forte popularité, avec l’objectif prochain de développer de l’interopérabilité entre les différents fabricants pour que le client puissent choisir bracelet et cadrant indépendamment du constructeur. Une des innovation les plus bluffante en cette première journée a été l’écran de télévision fabriqué par LG, dont l’épaisseur ne dépasse pas un millimètre (0,97 millimètre précisément). Construit avec une technologie OLED, l’écran transparent peut se rouler et être transporté. LG a annoncé que cet écran à la pointe de la technologie serait probablement commercialisé en 2017.
On estime à 6,4 milliards le nombre d’objets connectés qui devraient être vendus dans le monde cette année, soit une augmentation de 30% sur l’année dernière. Des chiffres qui illustrent la montée en puissance de ces nouveaux gadgets, d’où l’importance pour les grandes enseignes de se faire une place sur ce marché constamment en évolution.

Les français à l’honneur
Il y a encore quelques années, la France n’était pas présente sur le marché des nouvelles technologies. Force est de constater qu’elle s’est appliquée à rattraper son retard : cette année, 190 start-up françaises seront au CES pour représenter le savoir-faire français, beaucoup plus que ses voisins européens anglais et allemand. On assiste alors à un débarquement en force de la French Tech qui montre que l’économie française est favorable et propice aux nouvelles technologies. Cinq grandes enseignes seront également au rendez vous, dont La Poste, Engie ou Dassault System.
On compte pour cette première journée une récompense pour Withing, une stat-up française lauréate de deux CES Innovation Awards pour son thermomètre temporal connecté en WiFi. Un autre prix CES Innovation Awards pour The Connected Sleeve by De Rigueur, un accessoire de maroquinerie connecté, fabriqué en France et permettant de recharger son smartphone à tout moment de la journée.
La France confirme une fois de plus sa présence sur le marché du hight tech et de l’IoT. Toujours aussi innovante, elle est la deuxième délégation en nombre de start-up présentent pour la deuxième année consécutive. Pour les jeunes esprits souhaitant percer le milieu des nouvelles technologies, le tremplin est des meilleurs, car c’est aussi un lieu de rencontre et de contact où on recherche les futurs concepteurs de nouvelles technologies et d’objets connectés de demain. Le salon reste ouvert jusqu’au 9 janvier 2016, dans toute la ville de Las Vegas.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte