Zoom – Voile de soie rigidifié pour la cour du Midi à Lyon

cour du Midi
© Eiffage

Rubrique réalisée par Vincent Laganier, Light ZOOM Lumière

Sur le même sujet

En référence au tissage lyonnais, la verrière de la cour du Midi à Lyon vient d’être rénovée (voir “Verrière technique de AIA, cour du Midi, Grand Hôtel-Dieu, Lyon”, par Light ZOOM Lumière). Elle fait partie de la reconversion du Grand Hôtel-Dieu par les architectes AIA Life Designers et RL&A. Une œuvre architecturale et technique aux profilés métalliques à inertie variable, recouverte d’un voile de verre rigidifié.
Zoom sur la pose d’un vitrage sur la structure triangulée de la verrière.

 

 

 

Profilés à inertie variable
Pour parfaire l’effet d’apesanteur, la structure utilise des profilés métalliques à inertie variable. « On met de la matière là où on en a besoin », développe l’ingénieur de la structure qui recouvre la cour du Midi, Pierre Chassagne.

© Vincent Laganier

© Vincent Laganier

Forme architecturale
« Comme un voile de soie rigidifié », racontent les architectes Albert Constantin et Claire Bertrand, AIA Life Designers. La double courbure répond aux effets du vent et des façades en périphérie.

© Vincent Laganier

Dimension des vitrages
Chaque panneau triangulé de la verrière fait entre 1 et 4,6 m² de surface, et 3,50 m de côté. Entre deux plaques, les panneaux en verre sont joints avec du silicone.

© Vincent Laganier

Verre feuilleté sérigraphié
Un vitrage simple feuilleté de 2 x 8 mm d’épaisseur est choisi. Il est sérigraphié en blanc par points, côté extérieur, pour assurer une protection solaire suffisante tout en gardant la transparence de la verrière.

© Vincent Laganier

Retrouvez le précédent Light Zoom Lumière ici.

www.lightzoomlumiere.fr

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.