Lumières de tous côtés

Lumières sur les marais salants. Batz-sur-mer. © Isabelle Arnaud
Lumières sur les marais salants. Batz-sur-mer. © Isabelle Arnaud

Mais quelles lumières ? Le magazine ? Les lumières de concepteurs ? Les lumières des fabricants ? Les miennes ? Toutes !

Sur le même sujet

Ce n’est pas le moment de les confiner : alors j’ai décidé de continuer à laisser passer les lumières ! Tout d’abord, je souhaite remercier tous ceux qui ont répondu chaleureusement à mon appel « Lumières ».

Confinement ne veut pas dire enfermement ni isolement. Et encore moins obscurité ! Ne restons pas dans le noir et laissons passer ces lumières, que vous concevez, développez, fabriquez. Et qu’il s’agisse de projets, de produits, d’actualités entreprises, de textes règlementaires, etc., continuons à communiquer sur la lumière.

Light+Building aurait dû nous faire découvrir les aboutissements de deux années de recherche et de perfectionnement sur les luminaires, les systèmes de gestion et les outils de communication rendus possibles grâce à la lumière. Ce n’est que partie remise, mais pourquoi ne pas révéler un peu de ce que nous découvrirons (si le Covid19 le permet) en septembre (voir un aperçu dans le N°30 de Lumières) ?

Et pourquoi ne pas montrer ces projets sur lesquels nous n’avons pas eu le temps ou la place de nous arrêter ? Afin de patienter jusqu’à ce que ceux en préparation voient le jour, « après ».

Et prenons le temps aussi de revenir sur les textes réglementaires, parfois complexes, que nous n’avons pas encore bien compris…

Et pour commencer, laissons-nous distraire par cette nouvelle écrite par Roger Narboni, concepteur lumière, CONCEPTO, et qui nous entraîne dans un futur où des personnages-lumières s’interrogent sur la vision nocturne de nos villes… cliquez sur l’image ci-dessous et bonne lecture !

En vous espérant en bonne santé, gardons le fil de lumière…
Isabelle Arnaud
Rédactrice en chef

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire en remplissant les champs ci-contre ou utilisez votre compte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.