Eclairage d’extérieur : le cas des terrasses et balcons

Un éclairage harmonieux et soigné de son espace de vie renforce le sentiment du « bien chez soi ». Avec l’arrivée des beaux jours, le balcon et la terrasse sont comme une extension de l’habitat, une pièce de vie supplémentaire. Un scénario lumineux adapté doit permettre de combiner deux objectifs : fonctionnel et esthétique.

 Sur le marché, de nombreuses solutions existent pour illuminer son « salon d’extérieur ».  Néanmoins, sa mise en œuvre implique des particularités en termes de normes, confort et gestion : on n’éclaire pas son balcon comme on éclaire un musée, par exemple. Avant de vous lancer, on vous propose une petite « mise en lumière » sur les caractéristiques à prendre en compte.

 

L’indice IP de votre installation devra être IP 44

Comme l’éclairage extérieur est alimenté par le courant électrique et qu’il est bien souvent placé dans des zones à risques, il y des normes de sécurité à respecter. À cet égard, il est important que le système dispose d’un Indice de Protection (IP) élevé contre les particules et l’humidité. Cet indice est composé de deux chiffres. Le premier allant de 1 à 6 représente l’étanchéité à la poussière et le deuxième (de 1 à 7) indique l’étanchéité à l’eau. Pour une protection minimale concernant l’éclairage d’un balcon ou d’une terrasse, l’indice IP de votre installation devra être IP 44.

 

Identifier ses besoins pour structurer efficacement son scénario lumineux

Pour choisir le bon éclairage extérieur et structurer efficacement son scénario lumineux, il convient d’identifier ses besoins. D’un point de vue fonctionnel, quel espace doit être éclairé ? Afin d’illuminer une zone stratégique, il faudra privilégier une lumière directe qui permet de voir juste ce qu’il faut (une allée, une entrée, etc.). La lumière directionnelle est également adaptée aux activités telles que la lecture, les repas, etc.

À l’inverse, lorsqu’on souhaite un éclairage d’ambiance, il faut opter pour une lumière indirecte qui est plus douce. La combinaison des deux est idéale pour offrir une luminosité adaptée tout au long de vos activités. Le balcon ou la terrasse étant bien souvent un espace de confort et de relaxation, il est recommandé d’utiliser une lumière aux teintes chaudes (2700K).

Dans les deux cas, l’enjeu est de créer un éclairage pour une ambiance agréable, en optimisant son installation grâce aux produits disponibles sur le marché.

Quel mode de commande choisir ?

Il existe deux types de commandes pour l’allumage et l’extinction de son système d’éclairage : la commande classique manuelle et la commande automatisée. Les systèmes automatisés facilitent la gestion de l’éclairage, tout en optimisant la consommation d’énergie. À cet égard, on peut s’orienter vers des détecteurs de mouvements ou vers des minuteries. Côté ambiance et grâce à la commande automatique, il est aujourd’hui possible de définir simplement des scénarios lumineux en fonction de l’occupation, de l’heure ou de la saison. Ainsi, choisir un système automatisé est une solution qui allie sécurité, confort, esthétique et économie d’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.