Contrôle d’accès : Noralsy mise sur l’innovation

Emmanuel Levy, PDG de Noralsy, revient sur les bénéfices du numérique pour le contrôle d’accès.
©DR

Emmanuel Levy est le PDG de Noralsy, fabricant de systèmes de contrôle d’accès. Principalement destinés aux bâtiments résidentiels collectifs, ses produits équipent également le petit tertiaire et les établissements recevant du public, ainsi que les maisons individuelles. Depuis près de dix ans, Noralsy développe des équipements connectés et des interphones en technologie GSM sans câblage ni terminaux d’appartement.

Quelles sont les dernières nouveautés chez Noralsy ?

Nous avons un prévisionnel produit très ambitieux. Cette année, nous avons sorti deux produits majeurs et deux nouveaux services qui vont changer du tout au tout l’expérience d’accès au hall d’entrée pour les résidents. Nous souhaitons apporter un confort d’usage aux utilisateurs tout en optimisant la sécurité d’accès, en nous adaptant à toutes les portes et toutes les configurations. Nous voulons également simplifier la gestion des accès avec un badge 100 % digital et mains libres. Nous croyons beaucoup en cette technologie, qui offre une réelle flexibilité.

Pouvez-vous nous présenter vos nouveautés produits ?

L’interphone 4G Mini de chez Noralsy. ©Noralsy

Nous avons lancé très récemment une gamme de lecteurs Vigik pour le tertiaire. Les lecteurs sont raccordés en Bus filaire à la centrale, ce qui est une réelle particularité. Jusqu’à présent, nous n’avions que des lecteurs de type coaxiaux, positionnables à quelques mètres de la centrale. Avec seulement deux fils entre le lecteur et la centrale (paire torsadée 8/10e), nous avons une flexibilité de câblage allant jusqu’à 400 m de la centrale. Ce lecteur se décline en trois formats. Format T25 certifié Vigik®, dont la tête de lecture est redessinée pour atteindre 8 mm d’épaisseur. Un format modulaire plat anti-vandale, beaucoup plus robuste. Et le nouveau format pot électrique qui s’intègre dans n’importe quel pot d’interrupteurs ou de prises. Il peut, par exemple, être installé à l’intérieur pour faire de la discrimination d’accès aux ascenseurs, en installant une centrale à chaque étage. Cette flexibilité d’installation permet une meilleure gestion en temps réel. Tous ces nouveaux lecteurs sont connectés en GSM, avec des modems 2G ou interphones 4G. La gestion des droits d’accès se fait via l’application BatiConnect, avec une prise en charge en temps réel. Ces solutions sont beaucoup moins coûteuses que les produits avec adressage IP. Notre deuxième nouveauté est la platine 4G Mini Touch. Il s’agit d’une platine vidéophone 4G destinée aux bâtiments tertiaires, notamment aux ERP. Elle est dotée d’une étiquette digitale avec 4 directions possibles. Ce produit possède toute la technologie 4G et ses avantages : simplicité d’installation, gestion en temps réel, ou encore fonctionnement sur smartphone (surtout pour les agents de sécurité qui sont mobiles). Nous avons également développé certaines programmations comme l’auto ajustement des noms sur l’écran en fonction de leur taille, ou la possibilité de mettre jusqu’à quatre logos de sociétés visibles. Les versions proposées sont avec ou sans clavier, en inox ou en alu. Notre gamme est bien pensée pour les bâtiments tertiaires allant de 1 à 4 directions. L’afficheur est en LCD couleur et les noms peuvent être ajoutés ou modifiés avec l’application dédiée.

Expliquez-nous ces services qui révolutionnent l’expérience client !

Nous avons développé une fonction d’accès appelée Accès Mobile, qui est le premier badge digital et mains libres pour la porte d’entrée des immeubles. Nous avons d’ailleurs obtenu le trophée de l’innovation au congrès de l’UNIS (Union des syndicats de l’immobilier). Il s’agit d’un badge 100 % digital qui est transmis aux utilisateurs via BatiConnect et qui possède trois possibilités d’ouverture selon les usages et les lieux. Avec son smartphone en poche et la fonctionnalité Bluetooth activée (BLE), on va déverrouiller la porte simplement en s’en approchant, comme c’est le cas pour les voitures par exemple. Nous avons intégré un haut niveau de cryptage des données et des transactions. Le deuxième usage est ce que nous avons baptisé le « geste-actif ». Par exemple, dans le cas d’un trop grand nombre de passages, il est possible de ne pas activer le mains libres dit « passif ». Nous avons ajouté une fonction gestuelle à réaliser devant la platine à l’aide d’un smartphone, sans avoir à l’allumer. Enfin, le troisième usage est la clé virtuelle à l’intérieur du smartphone, via l’application Portaphone. En le déverrouillant, l’application du système propose une clé virtuelle qui, une fois activée, permet l’ouverture de la porte.

Nous proposons également le pass-accès mobile qui permet au gestionnaire d’immeuble de fournir les accès à ses prestataires, via l’appli BatiConnect. Ces derniers doivent alors télécharger l’application et utiliser la clé virtuelle selon les horaires, les jours et une périodicité déterminés par le gestionnaire. Un des grands avantages par rapport au QR-code, c’est qu’il n’est pas transmissible. La combinaison de ces fonctionnalités permet au vidéophone de s’adapter à tous les types de besoins, résidentiels et tertiaires, et à tous les types de portes, d’usages, d’accès et de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.