Intratone présente de nouveaux produits pour soutenir son expansion commerciale

intratone cogelec cédric mazet
Cédric Mazet, responsable marketing Cogelec.

Avec +37,7 % de croissance entre 2020 et 2021, Intratone (groupe Cogelec) profite à plein de la reprise. C’est dans un environnement complexe de sortie de crise, toujours impacté par le report en fin d’année des assemblées générales au sein des copropriétés et des difficultés d’approvisionnement en composants électroniques, qu’Intratone développe son concept connecté de contrôle d’accès et d’interphonie pour l’habitat collectif, aussi simple qu’innovant.

Intratone s’engage à améliorer la qualité de vie à domicile et a rejoint Silver Alliance, un collectif d’entreprises au service des seniors, qui référence les meilleures solutions pour vous permettre de vivre chez vous le plus longtemps possible. Cédric Mazet, responsable marketing Cogelec, fait le point sur l’année 2021.

Electricien+ – Quelle est « la » tendance du marché ?

Cédric Mazet – Le marché de l’interphonie et du contrôle a été frappé, comme tous les marchés, par la crise du Covid. Durant cette période, toucher une surface pouvait être contaminant. Les gens en ont pris conscience et demandé du « sans-contact ». Lier la protection sanitaire à des fonctions de praticités permettant de ne pas toucher les matériaux nous a permis de déployer notre offre. Nous n’avons pas attendu le Covid pour développer une gamme complète sans contact ; il s’agit d’un avantage indéniable pour les usagers d’Intratone, mais le syndic ou la copro y voit un coût non négligeable. Pour poursuivre cette logique, nous proposons également un bouton de sortie, à activer de la main, sans toucher. Il suffit de passer la main devant.

E+ – Comment se déroule l’activation à distance ?

C. M. – Deux options existent pour l’ouverture à distance. Le badge actif, qui ouvre la porte à 1 mètre et le Pass mobile, une clé mobile, où il suffit de composer le numéro de l’interphone avec son mobile pour déverrouiller la porte. Bien évidemment, le numéro de mobile appelant doit être référencé et autorisé. C’est très pratique pour sécuriser les entrées et ne donner des accès qu’à des personnes autorisées. Tout ceci par une gestion à distance, une activation temporaire, selon des plages horaires ou un laps de temps.

Intratone a développé des accords avec les entreprises qui louent des places de parking pour une courte période à un utilisateur. La fonction « clé mobile » n’est pas une tendance, mais un complément qui plaît aux usagers.

E+ – Que se passe-t-il avec Kibolt ?

C. M. – Nous avons eu un grand succès commercial avec Kibolt. Cela nous a rassurés sur le bien-fondé du concept que nous avons développé. Pour rappel, Kibolt est une serrure électronique qui s’adapte sur les portes (logement, portail, bureau, local vélo…) avec une seule clé. Cette clé universelle les ouvre toutes sans exception, enfin… celles autorisées ! L’appli mobile KiHome pilote à distance et en direct les autorisations des clés. En revanche, nous avons été confrontés à la réalité du marché. Devant la réussite de ce produit et les très bonnes ventes, nous avons dû ajuster certaines fonctionnalités. Nous avons donc communiqué sur la suspension de la commercialisation de la 1re génération de Kibolt, pour un lancement de la deuxième génération au plus tard en septembre 2022. Nous en profitons pour améliorer le produit afin d’attaquer le potentiel marché que nous avons vu.

E+ – Comment se porte la marque Rozoh ?

C. M. – Il s’agit d’une marque lancée l’année dernière pour le contrôle d’accès dans le monde du tertiaire et des collectivités. Rozoh, commercialisée depuis avril 2021 et implantée dans le réseau de distribution, connaît des débuts très prometteurs. Notre philosophie est d’apporter notre expertise de l’interphonie et du contrôle d’accès de l’immeuble collectif au monde du tertiaire et des collectivités en nous adaptant aux spécificités du marché et surtout de la gestion.

E+ – Quelles sont les perspectives d’Intratone et Cogelec en 2022 ?

C. M. – Nous souhaitons nous focaliser sur l’accompagnement du résident et accélérer sur le connecté. Nous faisons déjà les interphones connectés, les tableaux d’affichage connectés, les étiquettes de boîte aux lettres connectées. Ainsi, les gestionnaires peuvent, à distance et en temps réel, gérer tous les accès et mettre à jour les informations des résidents. Le tout, sans aucun déplacement ! Tous ces éléments aident le gestionnaire au quotidien, mais l’occupant, lui, n’en bénéficie pas suffisamment. Il est temps d’aller au-delà de la possibilité de répondre à son interphone par son smartphone. Nous estimons que notre application ne doit pas se cantonner à recevoir des appels. Elle doit être un vrai lien avec la copropriété. Nous allons donc l’enrichir dans les mois à venir avec les éléments suivants : la possibilité de retrouver les informations du tableau d’affichage, voir les historiques d’appel, possibilité de remonter les informations auprès de son gestionnaire… Nous souhaitons que le transfert des informations soit bilatéral. Nous sommes les plus à même de réaliser cette évolution. L’interphone sans fil nous fournit la connexion entre un gestionnaire et les usagers à distance. Le matériel utilise déjà son téléphone. L’enrichissement du matériel et des fonctions ne fera qu’améliorer l’expérience utilisateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.