ADF Systèmes à la conquête de nouveaux marchés

Cyril Chanaud de Lestang, gérant d'ADF Systèmes.

Cyril Chanaud de Lestang est gérant d’ADF Systèmes, une entreprise de distribution de signalisation sonore et lumineuse pour atmosphères explosibles à destination des industries et du tertiaire avec la norme NF depuis 1995. ADF Systèmes est leader sur ces marchés et propose aujourd’hui une offre pour les installateurs.

Expliquez-nous votre parcours et la création d’ADF Systèmes.

Cyril Chanaud de Lestang – Je suis issu d’une famille d’entrepreneurs où mon père, mon grand-père, mon grand-oncle ont tous créé leur entreprise. Mon père m’avait incité à être entrepreneur. Après avoir passé 6 années dans l’armée de l’air, j’ai pris un partenariat de distribution sur les produits ATEX et créé en 1995 la société ADF Systèmes ; ADF signifiant « antidéflagrant ». J’ai très vite compris qu’il fallait toujours croître ; sinon, l’entreprise va mourir. Je l’ai vu avec de très belles sociétés qui disparaissent pour s’être reposées sur leurs acquis.

En 10 ans, nous sommes devenus le numéro 1 de la signalisation pour atmosphère explosible. Jusqu’en 2012, nous ne faisions quasiment que de l’ATEX, puis nous avons ouvert notre offre à la signalisation sonore et lumineuse pour zones non explosives, notamment les établissements recevant du public. En 2021, ADF Systèmes est présent sur le marché ATEX (industrie lourde, pétrole & gaz, chimie), les ERP (établissements recevant du public) avec des normes NF strictes (salles de concert, immeubles de grande hauteur…). Sur les ERP, nos clients sont Siemens, Chubb, DEF, Avis, Cooper, Nugelec et Desautel. Et nous nous étendons sur les métiers de l’installateur électricien en proposant toute une gamme de signalisation sonore et lumineuse pour le tertiaire, petit tertiaire, retail et résidentiel collectif. Nos solutions s’installent sur les portails motorisés, les grosses portes sectionnelles des entrepôts logistiques, les parkings et voies d’accès.

Colonne Solista.

Quelles sont les solutions types pour l’installateur ?
C. C. L. – Par exemple, la colonne Solista Maxi est un combiné à la fois lumineux et sonore. On peut installer jusque 4 modules avec la possibilité de mixer les sources de lumière selon le besoin. Le vert peut être une simple LED alors que le rouge peut être une ampoule Xénon flash pour être visible dans le brouillard, par exemple. Certains installateurs les posent sur les barrières de péage.
Toujours avec Solista Maxi, le produit seul est très discret et se dissimule aisément. Le client ne le verra que lors de son déclenchement.

Sonos Led.

Autre produit très intéressant pour l’installateur : le combiné sonore et lumineux CSL Sonos LED. Il dispose, dans un format compact, d’un feu flash LED et d’un signal sonore jusqu’à 106 dB max (variable selon le son sélectionné). Il permet une installation en zone bruyante où le signal visuel complète le signal sonore. Il est conçu pour les alarmes de type défaut de process ou détection de gaz. L’installateur peut préparer son installation et retirer la tête pour qu’elle ne soit pas dégradée par les autres corps de métier. Le jour de l’inspection, il installe très rapidement la tête en vissant un 1/8e de tour. Le Sonos LED étant très peu cher, les électriciens le stockent et peuvent l’installer lors de visite d’inspection.

Pourquoi installer des signaux lumineux ?

C. C. L. – Dans les ERP, il faut avoir conscience que la signalisation d’une alarme doit être visible de tous. Et parmi une foule, il se trouve des malvoyants et des malentendants qui ne réagiront pas aux signaux classiques. Il faut donc associer le flash lumineux et l’alarme sonore pour attirer l’attention du plus grand nombre. Dans l’industrie, c’est la concentration au travail et le bruit ambiant qui nécessitent des signaux lumineux d’avertissement. La sirène seule ne suffit pas en ambiance bruyante. Quand quelqu’un travaille sur une machine avec un casque antibruit, seul un flash lumineux associé à une sirène peut le prévenir d’un danger. C’est un domaine très normé avec l’EN54-23 pour l’incendie. La norme EN54-23 régit tous les diffuseurs visuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.