Nancy De Clerck, Product Manager, Nexans : « Il est crucial de choisir un câblage adapté aux besoins actuels et futurs du bâtiment et de ses occupants. »

Nancy de Clerck

Nexans est un leader dans la conception et la fabrication de câbles, de systèmes et de services à travers plusieurs domaines d’activité. Nexans Data Network Solutions offre une large gamme de solutions d’infrastructure pour réseaux locaux et centres de données. Avec le développement du Smart Building, le câblage structuré est un enjeu clé pour créer des architectures réseau adaptées et performantes. Nancy De Clerck, chef de produits en systèmes cuivre LAN, revient sur les enjeux de câblage des bâtiments intelligents et présente les nouveautés du fabricant dans ce domaine.

Selon vous, quelles sont les composantes d’un bâtiment intelligent ?
Nancy De Clerck – Pour bien comprendre, il faut faire la distinction entre les systèmes d’automatisation du bâtiment et le Smart Building. Les Building Management Systems (BMS) sont en général autonomes et ne sont pas forcément connectés à internet. Ils apportent principalement des bénéfices aux propriétaires et aux gestionnaires de bâtiments, en réduisant la consommation d’énergie et les temps de maintenance. En revanche, un bâtiment intelligent est équipé d’appareils connectés, visant à améliorer les processus, l’environnement de travail, l’efficacité des travailleurs et, par conséquent, la rentabilité. Le bâtiment intelligent apporte ainsi non seulement des bénéfices à ses propriétaires/gestionnaires, mais aussi à ses occupants. Selon une étude de McKinsey, 75 % de l’impact économique potentiel du déploiement des appareils connectés dans les entreprises est dû à une augmentation de la productivité humaine. Avant, les réseaux IT et les équipements périphériques étaient séparés. Aujourd’hui, la convergence de ces technologies sur un seul réseau augmente considérablement le nombre et la complexité d’appareils à gérer. Il y a quatre facteurs clés à prendre en compte dans un Smart Building : l’augmentation du nombre d’équipements, le besoin en bande passante accru, la multiplication et la rapidité des connexions, et l’alimentation des équipements en Power over Ethernet (PoE).

Quel est l’impact du Smart Building sur le bâtiment et ses réseaux ?
N. De C. – Afin de supporter les débits plus élevés des nouvelles générations Wi-Fi, dépassant largement le 1 Gbit/s, il est essentiel de mettre en place un câblage de catégorie 6A au minimum. En même temps, ces nouvelles solutions Wi-Fi ont moins de portée, nécessitant davantage de points d’accès. En parallèle, les systèmes de détection et de contrôle, les capteurs, les actionneurs, etc., demandent peu de bande passante, mais doivent également être alimentés. Il y a donc une augmentation de connexions, migrant progressivement vers les plafonds, ce qui explique l’usage croissant du PoE. Il est capital de choisir un câblage adapté aux équipements et aux usages du bâtiment, permettant de soutenir les puissances PoE et les bandes passantes nécessaires, afin de garantir les besoins d’aujourd’hui et de demain.

Quelles sont les solutions de Nexans pour répondre à ces enjeux ?
N. De C. – En fonction du type de bâtiment, des critères différents devront être pris en compte par rapport au choix des produits et des systèmes. La solution numérique DICE (Digital Ceiling) est un switch s’installant dans le plafond, convertissant la fibre au cuivre et offrant une flexibilité maximale sans devoir déployer des répartiteurs d’étage. Le DICE permet de dépasser les 90 m d’un câblage traditionnel et fournit une alimentation en PoE. La solution LANsense permet d’automatiser la gestion de l’infrastructure grâce à la détection automatique de connexions et génère automatiquement les documents relatifs au réseau de câblage. Elle aide à accélérer le temps d’intervention et rend les mouvements, ajouts et modifications (MAC) plus faciles. Finalement, il est judicieux de tenir compte de la nouvelle technologie Single Pair Ethernet (SPE) permettant une communication IP Ethernet sur une seule paire de cuivre, qui pourra être déployée en extension du réseau 4 paires, à partir d’un point de consolidation, offrant ainsi la solution idéale pour une série d’applications Smart Building qui ne demandent qu’une bande passante limitée, mais qui doivent être alimentées via PoE.

Propos recueillis par Alexandre Arène

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.