M. Sehmisch, chef de produit HCL Biolux, et D. Rey, chargée de la communication, Ledvance : « L’homme n’est pas fait pour évoluer sous la même température de couleur toute la journée. »

Maxime Sehmisch, chef de produit HCL Biolux, Ledvance et Delphine Rey, chargée de la communication, Ledvance.

Parmi les leaders mondiaux de l’éclairage général, Ledvance développe des solutions techniques pour apporter du bien-être aux usagers des bâtiments. Maxime Sehmisch, chef de produit HCL Biolux et Delphine Rey, en charge de la communication, nous expliquent le principe de l’éclairage circadien et ses bénéfices selon les applications.

Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste l’éclairage HCL (Human Centric Lighting) ?

Delphine Rey – L’homme a toujours évolué sous la lumière du soleil, en suivant le cycle circadien, qui régule notre horloge interne. Cette exposition au cycle du soleil intervient dans la production d’hormones essentielles. La mélatonine, l’hormone du sommeil, est sécrétée par le corps lorsque la luminosité baisse et que la température de couleur est plus chaude. Le cortisol et la sérotonine sont sécrétés le matin lorsque la luminosité augmente en association avec une température de couleur plus froide, ce qui permet d’activer notre corps. Depuis la période industrielle, les modes de vie ont évolué et la plupart d’entre nous vivent quasi exclusivement sous un éclairage artificiel. L’homme n’est pas fait pour évoluer sous la même température de couleur toute la journée. L’éclairage HCL (centré sur l’humain) permet de faire varier l’intensité lumineuse et la température de couleur selon la courbe du soleil pour suivre notre rythme circadien.

Quelles sont les applications les plus pertinentes et pour quels bénéfices ?

Delphine Rey – Aujourd’hui, la tendance dans les espaces de vie est au confort et au bien-être, notamment avec l’amélioration de la qualité de l’air intérieur et celle de l’éclairage. Les solutions d’éclairage HCL sont idéales pour les petites pièces aveugles ou dans les bâtiments avec un faible apport de lumière naturelle. Dans un bureau ou une salle de classe, l’éclairage circadien améliore la motivation, la créativité et la concentration et réduit le stress, offrant ainsi des gains de productivité et un bien-être des utilisateurs.

L’homme n’est pas fait pour évoluer sous la même température de couleur toute la journée.

Maxime Sehmisch – Ces solutions sont très pertinentes pour les bureaux, les salles de réunion, les locaux éducatifs, mais aussi les établissements de santé, comme les Ehpad ou les hôpitaux. Dans les salles de classe, les espaces de travail ou les salles de réunion, l’éclairage circadien améliore la concentration et la qualité de l’apprentissage. Dans les Ehpad, il apporte de l’énergie et de la vitalité aux résidents âgés. Dans les hôpitaux, notamment pour les patients ayant subi une opération, l’éclairage circadien peut apporter des bénéfices lors de la phase de récupération.

Pouvez-vous présenter vos solutions d’éclairage HCL pour les bureaux, les écoles et les établissements de santé ?

Maxime Sehmisch – Chez Ledvance, nous proposons une gamme complète d’éclairage HCL Biolux, composée de deux éléments principaux. Tout d’abord, le contrôleur Biolux HCL qui peut contrôler 30 luminaires. Il est autonome et intelligent, breveté et multi-primé. Il s’agit du premier système HCL à obtenir la certification VDE. Il adapte l’éclairage à la courbe du soleil et permet en plus de sélectionner cinq modes selon l’activité requise : relax, create, natural, focus et boost. L’utilisateur peut choisir l’un des modes selon ses besoins et chaque mode s’adapte à l’horaire journalier tout en étant géolocalisé pour conserver les bénéfices de l’éclairage circadien. Pour chacun des modes, il est possible de varier l’intensité lumineuse. Le système est à la fois très flexible et cadré. Le second élément est constitué par les sources lumineuses de très haute qualité, adaptées à la reproduction du rythme circadien. Nous proposons des panels carrés, des downlights et des rubans led. La mise en service se fait via une application, et une fois paramétré, le système est entièrement autonome. Le choix des modes et de l’intensité se fait directement sur la molette du contrôleur.

Propos recueillis par Alexandre Arène

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.